Politique culturelle

Le streaming musical décolle en France

Le streaming musical décolle en France

20 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Selon la dernière étude du Syndicat National de l’Ecoute Phonographique, le streaming est en plein essor en France. 36%, c’est le nombre en hausse enregistré au premier semestre par rapport à la même période en 2014…

Le streaming est véritablement rentré dans les habitudes des Français. Un nouveau rapport du SNEP (Syndicat National de l’Ecoute Phonographique) publié le 29 juillet dernier, confirme en effet « l’engouement des Français pour l’usage du streaming ». Un succès lié aux nombreuses plateformes d’écoute en ligne (Deezer, Spotify), qui permettent non seulement d’avoir accès à plus de 30 millions de titres mais aussi de composer et de partager ses playlists. Cette année, et ce par rapport à la même période en 2014, une « hausse de 36% a été enregistrée », note le rapport. Sur les six premiers mois de l’année, il y aurait eu au total 7,5 milliards d’écoutes en ligne. Un vrai boom face aux ventes physiques qui « s’enfoncent inexorablement », rapporte La Tribune.

Pour Guillaume Leblanc, directeur général du SNEP, « écouter de la musique en streaming devient un réflexe de plus en plus naturel pour les Français et l’arrivée, ces dernières semaines, de nouvelles offres d’abonnement va permettre d’accroître encore cette belle dynamique ». Précisons en effet que la diversité des services s’est fortement accrue : le rappeur Jay-Z a par exemple lancé en octobre dernier TIDAL, système de streaming musical avec abonnement, tout comme le géant américain Apple avec son Apple Music ou encore le « grand groupe de distribution E.Leclerc », précise Le Parisien. Chaque semaine, selon les statistiques du SNEP, 288 millions de titres en moyenne sont écoutés. Parmi les titres les plus en vogue : « Lean On » de Major Blazer, « Cheerleader » de Omi et « Uptown Funk«  de Bruno Mars et Mark Ronson. A eux trois, ils ont généré plus de 20 millions de steams (écoutes) et 26 autres ont dépassé les 10 millions. Du jamais vu dans l’histoire du streaming musical.

Des revenus en hausse en 2014

Fin juin, Pascal Nègre, président de la SCPP (Société Civile des Producteurs de la Phonographie) et PDG d’Universal France, avait indiqué qu’en France, près de 2,5 millions de personnes sont abonnées à un service de streaming payant. Autant d’abonnements qui, toujours selon La Tribune, « génère désormais 20% du chiffre d’affaires de l’industrie de la musique ». Le rapport annuel sur l’économie de l’industrie musicale de la SNPE vient d’ailleurs appuyer les observations faites par l’IFPI quant à la forte progression des revenus du streaming musical en France. Ainsi, cinquième marché mondial en 2014 (après les USA, la Grande-Bretagne, la Corée du Sud et la Suède), la France a vu ses revenus de services payants progresser de 35%, soit 121 millions de dollars. Sur la même période, les ventes physiques ont de leur côté baissé de 11,5%.

Visuel : © Capture d’écran pub ipod

Netflix : première plateforme de téléchargement légal d’ici 2019 ?
Une culture d’entreprise dangereuse pour Amazon ?
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *