Politique culturelle

La Mairie de Paris projette les archives de la libération

La Mairie de Paris projette les archives de la libération

25 août 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En mai dernier, la Mairie de Paris a fait un appel à collecte pour fêter le 67e anniversaire de la Libération.  Selon l’AFP « Une cinquantaine de Parisiens ont prêté leurs archives personnelles sur la Libération de Paris qui figureront dans le montage audiovisuel, « Mémoire d’une insurrection – Hommage au Peuple de Paris », qui sera diffusé jeudi soir sur le parvis de l’Hôtel de Ville. »

Le 25 aout 1944, le général de Gaulle gommait quatre ans de collaboration en une phrase : « Paris! Paris outragé! Paris brisé! Paris martyrisé! Mais Paris libéré! Libéré par lui-même, libéré par son peuple, avec le concours des armes de la France! » Pour rappeler ce moment de liesse fondateur de la mémoire nationale d’après-guerre, un hommage audiovisuel sera diffusé jeudi à partir de 17 heures sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Le public pourra aussi entendre le témoignage de Daniel Cordier, ancien secrétaire de Jean Moulin et historien de la Résistance, et le Chant des Partisans, après une prise d’armes et la présentation des fanions du général Leclerc et des FFI d’Ile-de-France.

La Mairie indique que la  collecte a rassemblé 500 documents, photos, dessins, journaux, cartes de résistants, Cinquante-quatre personnes ont prêté ou donné leurs documents, qui ont été sélectionnés par un comité d’experts pour figurer dans l’hommage audiovisuel réalisé par Daniel Charpentier, indique la mairie. Il s’agissait de trouver des témoignages sur les combats mais aussi sur la vie quotidienne des Parisiens pendant ces quelques jours décisifs, du 19 au 25 août 1944, qui ont abouti à la Libération de Paris.

 

Avec General Elektriks, l’été ne finit pas
Le rentrée des artistes, c’est à la Galerie W le 15 septembre
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *