Politique culturelle

Fusion des deux grands théâtres de Cergy-Pontoise, L’apostrophe et le Théâtre 95

Fusion des deux grands théâtres de Cergy-Pontoise, L’apostrophe et le Théâtre 95

11 octobre 2016 | PAR Charles Filhine-Trésarrieu

Le conseil communautaire de l’agglomération de Cergy-Pontoise a décidé de réunir ses deux principaux théâtres pour n’en faire qu’un. Annoncée dans les colonnes du Parisien, la fusion sera effective à l’horizon 2018.

La scène nationale de L’apostrophe est actuellement le plus grand théâtre de l’agglomération, avec une salle à Pontoise, le Théâtre des Louvrais (536 places) et une seconde à Cergy, le Théâtre des Arts (148 places). Le Théâtre 95, plus modeste, dispose d’une salle de spectacle de 192 places auxquelles s’ajoutent les 80 places de son café de la plage. Le conseil communautaire a donc choisi d’unir ces deux établissement en incorporant le Théâtre 95 dans la scène nationale de L’apostrophe. Cette décision intervient après un audit des deux scènes réalisé à la demande du conseil communautaire et dont la conclusion suggérait cette fusion.

L’objectif affiché est de supprimer la rivalité entre les deux théâtres au niveau des subventions et de constituer une plus grande entité capable de rivaliser sur le plan national en combinant les 35 000 spectateurs annuels de L’apostrophe avec les 23 000 du Théâtre 95. Ce nouveau théâtre, dont le nom n’a pas encore été trouvé, combinera les deux salles du Théâtre 95 avec la plus grande salle de L’apostrophe, le Théâtre des Louvrais. La salle du Théâtre des arts sera quant à elle détachée du théâtre et incorporée au Conservatoire à Rayonnement Régional.

L’ actuel directeur de L’apostrophe, quittera ses fonctions l’été prochain. Quant à Joël Dragutin, actuel directeur et fondateur du Théâtre 95, il quittera les siennes pour 2018 mais se redirigera vers la création puisqu’il a accepté de rester en résidence dans le futur établissement jusqu’à 2020 en produisant une pièce par an.

Visuel : © Val d’Oise – Capture d’écran YouTube

Décès d’Andrzej Wajda, disparition d’un réalisateur engagé
Gagnez 3×2 places pour le concert d’Oxmo Puccino à Blagnac
Charles Filhine-Trésarrieu

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *