Politique culturelle
Femmes et hommes prient ensemble au mur des Lamentations

Femmes et hommes prient ensemble au mur des Lamentations

01 février 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le Mur le plus célèbre du judaïsme est à la fois un lieu de mémoire, un lieu politique et accessoirement un lieu de prière. Pierres symboliques au plus haut point, elles sont cette semaine au cœur d’un buzz féministe. 

Ce mur soutenait le Temple au 1er siècle le second Temple de Jérusalem. Les juifs pratiquants y prient très régulièrement et les moins religieux viennent glisser dans les fentes usés des vœux de bonheur.

Jusqu’à présent, hommes et femmes y priaient selon le rite orthodoxe, c’est-à-dire séparés par une cloison haute et opaque. Un projet propose qu’une zone mixte soit installée. Elle se nommera Ezrat Yisrael et sera séparée de la grande place.

Cette idée de prier ensemble correspond à une vision plus libérale du judaïsme. L’idée hérisse les poils des barbes des députés des plus « noirs » qui ont déjà déclaré qu’ils voteraient contre cette initiative venant du cabinet du Premier Ministre.

Nommée Ezrat Yisrael, la nouvelle zone sera située dans le coin sud de la place, sous l’arche de Robinson, et séparée de la place principale du mur. D’après Times of Israël « Le plan est négocié depuis 2013 par le gouvernement, l’Agence juive pour Israël, le Reform and Conservative movements of Judaism, la direction orthodoxe haredi du mur Occidental et les Femmes du mur, le groupe de prière des femmes qui organise des services mensuels dans la section des femmes du site. »

Visuel : ©YH

« Là-haut sur la montage » : rejoindre Pierre Bailly
Parcelles de Nans Martin: Fragments d’une danse désincarnée
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture