Politique culturelle
Décès de l’essayiste Viviane Forrester

Décès de l’essayiste Viviane Forrester

03 mai 2013 | PAR Yaël Hirsch

Romancière, essayiste, jurée du prix Femina, Viviane Forrester était aussi bien spécialiste de Van Gogh que de Virginia Woolf. Son ouvrage le plus célèbre,  » L’horreur économique » (Fayard, 1996) est un essai très critique du capitalisme qui a été traduit en 32 langues et a obtenu le prix Médicis. Elle s’est éteinte, lundi 30 avril, à l’âge de 87 ans.

La ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti a rendu hommage à la « Femme de lettres » et aussi à la « femme de cœur », dans un texte où elle rappelle que Viviane Forrester est une rescapée, la jeune fille juive (née Dreyfus)ayant quitté Paris en 1943 pour l’Espagne. Auteure d’une vingtaien d’ouvrages, parmi lesquels des romans (Ainsi des exilés, Dans la fureur glaciale) et des essais (la biographie de Virginia Woolf, une essai sur Van Gogh prix femina en 1983, Viviane Forrester est l’une des fondatrice d’ATTAC et très connue pour sa charge contre l’ultra-libéralisme dans (« L’horreur économique », « une étrange dictature »). Elle a aussi dénoncé la responsabilité de l’occident dans la situation de violence au Proche-Orient (« Le Crime occidental »).

photo : extraite d’une vidéo de l’ina.

Kim Novak sera à Cannes pour présenter Sueurs froides
Les archives de Chris marker confiées à la Cinémathèque Française
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *