Politique culturelle
Boris Charmatz devient le nouveau directeur du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

Boris Charmatz devient le nouveau directeur du Tanztheater Wuppertal Pina Bausch

22 octobre 2021 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le célèbre chorégraphe hérite de la grande maison créée par Pina Bausch dans les années 1970. Il va devoir à la fois faire vivre les archives et permettre à la compagnie de tourner la page Pina, morte en 2009.

Boris Charmatz, qui ne cesse depuis plus de vingt ans de questionner les corps et l’idée chorégraphique, va donc, après avoir pensé le Musée de la danse pour le CCN de Rennes, continuer son parcours en Allemagne au Tanztheater Wuppertal Pina Bausch. Depuis la mort de Pina Bausch, la maison fait vivre son répertoire. C’est donc un acte majeur de voir la compagnie se doter d’un nouveau chorégraphe-directeur non issu du « Tanz ».

Charmatz sait faire bouger les corps en collectif, comme Pina. Mais lui n’a aucun lien avec le théâtre. Sa danse est plus intellectuelle, ses questionnements se traduisent par des urgences : des sauts, des courses. C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre pour ce lieu si symbolique. En interview Boris Charmatz nous disait : « J’ai un goût pour l’histoire de la danse ou l’archive, ou la mémoire, même le passé et l’histoire. » C’est dire si ses nouvelles fonctions sont taillées sur mesure pour lui. 

Il prendra la direction en septembre 2022. Sa nomination n’est pas institutionnelle, contrairement à ce qui se passe ici, en France, ce n’est pas le ministère de la Culture qui nomme mais le conseil d’administration du ballet qui a annoncé la nouvelle le 21 octobre 2021.

Visuel : ©Sébastien Dolidon

 

Fallait pas le dire ! Une pièce réjouissante au Théâtre de la Renaissance
Théorème(s) de Pierre Maillet : « C’est comme si au théâtre on pouvait faire un film en vrai »
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture