Actu

Mythique Festival d’Aix

03 juillet 2009 | PAR Pauline

idomenoC’est avec Wagner et Le Crépuscule des dieux que le festival d’Aix donne son coup d’envoi ce soir. Dernier volet de la Tétralogie, Stéphane Braunschweig met en scène pour la quatrième année consécutive une œuvre du compositeur allemand dirigée par Simon Rattle. En 2006 et 2007, L’Or du Rhin et La Walkyrie avaient peiné à convaincre le public aixois, mais l’an dernier Siegfried connut un véritable triomphe. Pour conclure cette aventure wagnérienne, Le Crépuscule des Dieux est attendu avec impatience (diffusé sur France 3 le 9 juillet à 23h15).

Jusqu’au 31 juillet, les grandes figures mythologiques sont à l’honneur au 61 ème festival d’art lyrique d’Aix en Provence. Opéras et concerts revisitent les mythes fondateurs vus par les plus grands compositeurs et metteurs en scène.

Après Wagner, c’est au tour de Mozart et Offenbach de retravailler des récits mythiques. Orphée aux enfers d’Offenbach traite sur un mode ironique l’histoire de ce personnage, le plus incarné sur une scène d’opéra.

Dans Idomeno (Mozart), Olivier Py et Marc Minkowski interrogent la dimension politique contemporaine de cette thématique de la raison et du sacrifice. William Kentridge vient pour la première fois à Aix avec La Flûte Enchantée, dirigée par René Jacobs.

Les concerts ne sont pas en reste, Magdalena Kozena et Louis Langrée interpréteront ensemble les cantates de Haydn Ariana a Naxos et Berenice. Les portraits de certaines héroïnes des opéras de Haendel seront esquissés par Christophe Rousset et Joyce DiDonato dans Con furore.

Pierre Boulez, l’Athenaüm Quartet et Heinrich Schiff seront aussi présents.

Festival d’art lyrique d’Aix en Provence, du 3 au 31 juillet.

Tout le programme, ici.


Angelina Jolie nouvelle égérie d’Armani
Yann Couedor présente Cut Collection à l’Olympia de Paris
Pauline

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *