Medias

Télévision : la valse des pantins a déjà débuté

03 juin 2009 | PAR Soren

teleOn le sait, on nous le rabâche, ces animateurs du PAF vivent dans un monde cruel où rien n’est jamais acquis. Un peu à la façon d’un entraîneur de football. Leur ego, sans nul doute, en prenne un coup (peut-être salvateur pour certains) à chaque remise en question. Que cela soit pour dit. Pour autant, la plupart d’entre eux sont pétris de talents et on leur souhaite de rebondir quelque part. Sur une chaîne de la TNT ? Pour devenir rédacteur de la Boîte à sorties au grand dam de leur portefeuille ?

Nous vous avions déjà informé de la non-reconduction de l’émission de qualité « Ripostes » qui n’aurait pas su rebondir, ce qui, en pleine quinzaine de Roland Garros, reste un blasphème impardonnable selon les dirigeants de la chaîne. D’autres font les frais de la terrible dictature de l’audimat.

Rodolphe Bodmer, comme beaucoup d’entre nous, a estimé que la mayonnaise entre Virginie Efira, Canal Presque et les téléspectateurs de Canal+ n’avait pas pris. Nous avions fait depuis longtemps le même constat, tout en reconnaissant une volonté indéniable de faire preuve d’imagination. Le directeur général de Canal + vient nous conforter dans notre opinion en affirmant : « Canal Presque était raté, parce que le grain de folie n’a pas pris entre Virginie et les auteurs, pourtant très bons, emmenés par Ahmed Hamidi », avant d’affirmer que « Canal Presque s’arrête, mais Virginie reste à l’antenne« . Soit, « we agree ». L’avenir de la jolie et talentueuse belge aux cheveux couleurs frites restent pourtant quasi-assuré au sein de la chaîne cryptée, avec, c’est promis, un peu plus de sel : « Elle fera un jeu dans la veine du Burger Quiz, avec de l’humour et du décalage, ce sera pour septembre-décembre. Ce jeu sera diffusé par salves, le dimanche à 19 heures et en quotidienne pendant les vacances. »

elfira julien-courbet

Par ailleurs, Victor Robert ne présentera plus « L’effet papillon », remplacé par la présentatrice au sex-appeal fascinant, Daphné Roulier. L’ami Robert ne disparaîtra pas pour autant de la 4 et assurera la présentation d’une nouvelle émission.

Sur France 5, Karine Lemarchand a décidé de ne pas poursuivre l’aventure des « Maternelles ». La rédaction de l’émission regrette ce choix, à tel point qu’elle fut pressenti pour la case de 19h.

Au chapitre des bonnes nouvelles pour les professionnels de la petite lucarne, Julien Courbet, en déliquescence depuis son raté « Service maximum » à l’audimat minimum, aura sans aucun doute l’occasion de se reprendre, France 2 lui ayant confié en Prime le 23 juin prochain « 4ème duel », avant de devenir –on a tous le droit à une seconde chance-, une quotidienne à 19h à partir du 24 juin.

Place aux rumeurs : TF1, en mauvaise santé, chercherait à attirer le french doctor Michel Cîmes ; Franz-Olivier Giesbert est pressenti sur France 2 en remplacement de Daniel Picouly qui n’a pas convaincu avec son émission « Café littéraire » le vendredi soir ; la doublure du JT de France 2, Olivier Galzi, qui aspire à une place de titulaire, est la plus sérieuse piste pour animer « Faut pas rêver » en lieu et place de Laurent Bignolas.

Nous gardons un oeil attentif pour que vous ne ratiez rien des prochains changements dans le paysage audiovisuel français.

« Mad Men », la série qui rend fou
Sorties ciné du 3 juin : The dark knight à la rencontre de Terminator
Soren

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *