Medias
Le dépôt de bilan de Bakchich

Le dépôt de bilan de Bakchich

12 janvier 2011 | PAR Benoit Dabout
L’éditeur Bakchich dépose le bilan. Ce vendredi sortira le dernier hebdomadaire satirique dans les kiosques. Le site Internet ainsi que la chaîne Bakchich TV seront maintenus le plus longtemps possible. La presse indépendante a de plus en plus de mal à se financer, c’est un fait.

Voilà 4 ans que Bakchich existe. En mai 2006, Xavier Monnier, Léa Labaye et Guillaume Baro fondent le magazine sur le net. Nicolas Beau (Le Monde, Le Canard Enchainé) arrive à la rédaction en 2007 et en devient le directeur.
Le 23 septembre 2009 est créé, sous format papier, Bakchich Hebdo. Sujet à des problèmes financiers, l’hebdomadaire a pour but de renflouer les caisses. Mais en novembre de la même année, Bakchich dépose le bilan à la chambre des commerces pour être redressé. Malgré cela, la rédaction continue à publier son journal.
L’hebdomadaire compte 7 000 exemplaires en kiosque. Il en faudrait 15 000 pour atteindre l’équilibre financier malgré les 550 000 € injectés en 2009, l’objectif n’étant jamais atteint. Bakchich annonce donc la fin de son aventure. C’est à la fin du mois que le tribunal prendra sa décision.
L’affaire « David Douillet » a certainement été fatal au journal satirique. Bakchich avait annoncé que l’ex-judoka détenait un compte au Liechtenstein. Le 6 janvier, le tribunal de Nanterre a renversé le jugement et Bakchich doit 40 000 € au sportif-député des Yvelines. Pourtant, Bakchich annonce que la faillite n’est pas due à cette affaire.
Et l’enfant sur le loup, une comédie monstre de Pierre Notte
Britney Spears sort un nouveau single
Benoit Dabout

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture