Medias
« Eärwenn, les messagers de la lande » de Liza Lo Bartolo Bardin

« Eärwenn, les messagers de la lande » de Liza Lo Bartolo Bardin

29 avril 2011 | PAR Aude Lallart

Née à Douai, Liza Lo Bartolo Bardin reste dans le nord jusqu’en 1966. Elle rejoint  le Sud Est, à Cavaillon et Avignon puis vit quelque temps à Aix en Provence, ensuite dans les Hautes Alpes à Embrun pour finalement poser ses bagages à Noyal Pontivy, dans le Morbihan. C’est de ses pérégrinations qu’elle tire l’essence de son roman « Eärwenn, les messagers de la lande »

Pierrig de Colimeuc disparaît en mer sous les yeux de sa petite fille, Eärwenn. Un an plus tard cette dernière, surnommée à la fois « la simplette » et la « fée de la lande » par les gens du bourg, entraîne son amoureux Thierry, jeune journaliste et romancier parisien, pour une étrange enquête qui devient peu à peu, un voyage dans le temps.

Avec pour paysage le Fort La Latte et les landes du cap Fréhel, Liza Lo Bartolo Bardin nous offre une histoire savoureuse, dont le bruit du vent sur les falaises accompagne telle une chanson, les personnages haut en couleur de Charles-Henri, Rozenn, et les huit messagers, ces « amis » que seule Eärwenn est capable de voir et entendre.

Badawi, de Mohed Altrad
Marguerite de la Nuit de Pierre Mac Orlan reparaît aux Cahiers Rouges
Aude Lallart

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture