Medias

Cdiscount à l’assaut du streaming

Cdiscount à l’assaut du streaming

04 octobre 2016 | PAR Charles Filhine-Trésarrieu

Les dirigeants de Cdiscount ont annoncé à la presse ce matin le lancement de leur plateforme de streaming payant. Mais le leader du e-Commerce français a-t-il les épaules assez larges pour se faire une place dans ce secteur ?

Ce mardi 4 octobre, le e-commerçant Cdiscount lance son service de streaming payant : Cstream. Le streaming, le fait de pouvoir avoir accès à du contenu multimédia (vidéos, musique, livres) directement en ligne sans avoir à le télécharger et à attendre, est une pratique largement répandue dans notre société. Mais elle est surtout synonyme de gratuité (même si le piratage est puni par la loi), et actuellement seuls 10 % des utilisateurs français se dirigeraient vers les sites de streaming payants, comme les géants Netflix ou Spotify. Mais les dirigeants de Cdiscount pensent avoir trouvé la solution pour attirer vers le streaming payant les 90 % d’utilisateurs restants (qu’ils estiment être au bas-mot 30 millions). C’est pourquoi ils ont lancé Cstream, un service qui permettrait de combler les vides en présentant un catalogue varié, accessible et simple d’utilisation. Destinée aux familles, cette nouvelle offre multimédia permet à plusieurs utilisateurs de consulter des programmes différents sur plusieurs plateformes en simultané (TV, ordinateur, smartphone ou tablette). Cstream regroupe trois services proposés sous la forme de 3 applications : Cstream Video, Cstream Music et Cstream Books, pour un abonnement sans engagement de 9,99 € par mois. Son originalité réside dans le fait de combiner une offre illimitée de films, de morceaux de musique et de livres. Pour un prix équivalent, ses concurrents ne propose que l’un de ces services, et pas les trois à la fois.

Cependant, si les dirigeants de Cdiscount ont su celé des partenariats avec des grands groupes français ou internationaux comme Pathé Gaumont pour le cinéma, Sony pour la musique, le Figaro ou Paris Match pour la presse ou encore les éditions Dupuis pour les bandes-dessinées, des interrogations demeurent quant à la diversité de leur offre. En effet pour les livres on regrette l’absence dans le catalogue Cstream Books de grands noms de l’édition comme Seuil, Gallimard ou Actes Sud entre autres. Cstream Video propose quant à lui 300 films et promet 50 nouveauté par mois, mais on est encore très loin des services de Netflix ou CanalPlay par exemple qui proposent tout deux plus de 2000 longs métrages. La force d’une plateforme comme Netflix réside également dans sa capacité à produire des séries originales qui sont aujourd’hui devenu la vitrine du site. Mais les dirigeants de Cdiscount n’ont pas pour projet de se lancer dans la production. Il faudra également voir si Cstream Video sera capable de proposer tous les mois des nouveauté récentes et des films qui sont sortis peu de temps auparavant. Avec sa formule 3 en 1 et son offre familiale permettant d’avoir une plusieurs utilisateurs consultant des programmes différents sur plusieurs plateformes en simultané, Cstream suscite en effet l’intérêt. Sans être véritablement révolutionnaire, il a le mérite de proposé un service qui se veut diversifié dans ses supports. Cependant il devra faire ses preuves sur le long terme pour acquérir une place à côté des géants qui dominent actuellement le marché du streaming payant.

Visuel : © Capture d’écran YouTube – Cdiscount

Première édition de la fête de la VOD : 2€ le film en streaming légal du 6 au 9 octobre 2016
A Beautiful PLANET « Après la terre vue du ciel, la voici vue de l’espace en IMAX! »
Charles Filhine-Trésarrieu

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *