A l'affiche
A Beautiful PLANET « Après la terre vue du ciel, la voici vue de l’espace en IMAX! »

A Beautiful PLANET « Après la terre vue du ciel, la voici vue de l’espace en IMAX! »

04 octobre 2016 | PAR La Rédaction

La Géode propose de découvrir, à partir du 12 Octobre, la Terre comme vous ne l’avez jamais vue, c’est-à-dire vue de l’espace en IMAX OMNIMAX (sur écran sphérique avec un point de vue horizontal à 120° et vertical à 104° spécifique à la Géode) avec A Beautiful Planet.

Ce documentaire de 47 minutes, réalisé par Toni Myers en collaboration avec la NASA, propose de contempler la Terre à bord de la station internationale ISS. Le film plonge littéralement le spectateur à bord de la station spatiale, afin d’y découvrir la vie à bord, les effets de l’absence de gravité, les expériences scientifiques (comme la culture de salade…), les spécificités des sorties dans l’espace, et surtout la découverte des portraits de douze astronautes ainsi que leur joie de vivre communicative.

Mais au-delà de tout cela, l’intérêt du film réside dans ce que ces astronautes considèrent comme le bonheur dans la station spatiale : contempler notre vaisseau à tous, la Terre. En effet, les images filmées par les astronautes sont sublimes et rares. Ils partagent la beauté inimaginable de notre planète, le concert majestueux des phénomènes naturels tels les orages nocturnes, l’œil d’un cyclone géant, les aurores boréales, les formations nuageuses surréalistes… mais aussi la beauté effarante des lieux comme la Cordillère des Andes, les chaines montagneuses de l’Himalaya, les déserts du Namib, le cap de Bonne- Espérance… Les vues sont toutes plus belles les unes que les autres et les plans de nuit montrant l’illumination des villes sont splendides.

En somme, ce film est à considérer comme une ode au respect de notre planète, qui est notre unique vaisseau dans lequel nous pouvons voyager tous ensemble, apprendre à la respecter en commençant à la contempler de l’espace.

D’un point de vue technique, il est dommage que le film soit vendu comme un film IMAX, alors que, dans les images promotionnelles proposant de voir, la soi-disant nouvelle caméra IMAX numérique assez légère pour pouvoir aller dans l’espace, on voit clairement que la caméra utilisée est une Canon C500… Certes, les aspects techniques du format IMAX sont une jungle très peu connue du public, mais de là à vendre un film tourné au Canon C500, dont la résolution permet certes de filmer en 4K comme un film IMAX OMNIMAX, est quelque peu inconvenant. Chacun pourra juger de la justesse de cette remarque, mais de notre point de vue, les images projetées à la Géode ne rendaient pas (d’un point de vue technique) honneur à la technologie de l’IMAX.

Cdiscount à l’assaut du streaming
Retour sur les Francophonies en Limousin 2016 : bilan sous le signe de la curiosité collective
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *