Medias

Arlette Chabot quitte France 2 et rejoint Europe 1

14 février 2011 | PAR Floriane Gillette

Ce weekend, le divorce entre Arlette Chabot et France 2 est consommé. Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, la journaliste va plus loin et annonce sa très probable arrivée à Europe 1.

Depuis l’arrivée de Rémy Pflimlin, le 22 août 2010, à la tête de France Télévisions les relations entre France 2 et Arlette Chabot étaient devenues houleuses. Rédactrice en chef depuis 1992, puis directrice de l’information depuis 2004, Arlette Chabot présentait aussi l’émission politique « A vous de juger ». Un cumul des fonctions qui depuis cet été dérangeait. Face à ce choix cornélien, entre la présentation de l’émission et son poste de directrice de l’information, Arlette Chabot a finalement choisi de rester à l’antenne.  Oui mais, le contenu parfois polémique de l’émission n’est pas du goût de tout le monde, en particulier du Président de la République. Sous pression de Nicolas Sarkozy, l’émission s’arrêtera en avril prochain, une décision qui laisse Arlette Chabot dans une impasse.

Éjectée de France 2, Arlette Charbot n’en est pas pour autant mise au placard. Elle rejoint  Europe 1 et devient la directrice de l’information en remplacement de Paul Roger.  L’ancien chef de France Info et de l’information de BFM TV prend, quant à lui, la tranche 12-13H30.  A ce sujet elle a d’ailleurs déclaré :  » Ce projet m’intéresse, il n’est pas impossible que cela se concrétise vite. Europe 1 est une radio à laquelle je suis très attachée pour y avoir travaillé entre 1999 et 2004, en même temps que je présentais l’émission Mots croisés ».

Le dernier numéro, initialement prévu, jeudi 10 février a été déprogrammé en raison de l’émission Nicolas Sarkozy face aux Français sur TF1, le même jour à la même heure.  Cependant, Arlette Chabot continuera jusqu’en avril 2011, de présenter ce programme.

Le Salon du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin, pose la question du politiquement correct
127 heures quand le trekker devient slumdog
Floriane Gillette

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *