Actu
Les spectacles à voir ou à entendre en cette troisième semaine de confinement

Les spectacles à voir ou à entendre en cette troisième semaine de confinement

01 avril 2020 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Comme annoncé, plusieurs papiers recensent les initiatives pérennes : pour l’Operala danse contemporaine et le théâtre. Mais pas mal de lieux continuent de jouer le jeu d’une programmation virtuelle, et d’autres font une entrée remarquée.  Suivez le guide !

En cette troisième semaine, une vraie bonne nouvelle, le petit bijou d’Olivier Py, l’Amour Vainqueur, pièce dont le titre annonce la fin, est en ligne. Pour les enfants à partir de 6 ans et pour tout le monde en fait. C’est à voir ici.

Olivier Py, encore, dans sa traduction si moderne des tragédies d’Eschyle. En 2016, dans la cour superbe du Musée Calvet à Avignon, il est 20 heures, il fait chaud, et Philippe Girard, Mireille Herbstmeyer et Frédéric Le Sacripan campent et lisent Les sept contre Thèbes.  C’est à écouter ici.

Jeudi 26 mars dernier, France 3 diffusait le documentaire de Valérie Müller Danser sa peine sur la création de Soul Kitchen d’Angelin Preljocaj avec des femmes emprisonnées aux Baumettes II à Marseille. Pour ceux qui l’aurait manqué, il est désormais disponible en replay !

Sur Opsis Tv, il est possible de voir l’un des chefs d’œuvre de Pascal Rambert, Clôture de l’amour. Ce tube théâtral créé en 2011 au Festival d’Avignon a depuis tourné dans le monde entier. Audrey Bonnet et Stanislas Nordey se séparent, mais chacun de leur côté, l’un puis l’autre. A voir sur abonnement à 5’99 € ici.

Pour revoir les adaptations de Beckett par Peter Brook, c’est possible, en accès libre, sur theatre-contemporain.net sous le titre de Beckett by Brook

Et, à voir en 4h30, d’un coup ou bien par bribes, 30 minutes par 30 minutes chaque jour, le monument de Bob Wilson, Lucinda Childs et Philip Glass, Enstein on the beach (1976) est en ligne. La captation est celle de la reprise en 2012 -2014 au Théâtre du Châtelet. L’oeuvre exigeante est un incontournable en matière de danse répétitive. On y croise les grands jetés de Childs,  les notes métalliques de Glass, et les pantomimes de Wilson. Evidemment, à voir en captation c’est ardu, mais celle là est très bien réalisée. Si vous êtes confiné seul, voir tout d’un coup est possible et même souhaitable. Pour suivre mieux, le livret de cet « opera » est en ligne ici. Conseil :lisez le texte qui est lui aussi arythmique, avant chaque acte, ici, un « knee », entendez, une articulation entre deux membres.

 

Visuel : Christophe Raynaud de Lage

En quarantaine sensuelle avec Le Verrou : « Opus Pistorum » de Henry Miller
L’agenda cinéma en ligne de la semaine du 1er avril
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Les spectacles à voir ou à entendre en cette troisième semaine de confinement”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *