Actu
Les réunions publiques de Dieudonné interdites par le ministère de l’Interieur

Les réunions publiques de Dieudonné interdites par le ministère de l’Interieur

27 décembre 2013 | PAR La Rédaction

« De déclaration en déclaration, comme l’ont démontré plusieurs émissions télévisées, il s’attaque de façon évidente et insupportable à la mémoire des victimes de la Shoah » Voici les mots que Manuel Valls a employé ce matin dans un communiqué de presse visant à interdire les réunions publiques de Dieudonné.

Pour le moment, et pour des raisons évidente de complexité juridique, le ministère « a décidé d’étudier de manière approfondie toutes les voies juridiques permettant d’interdire des réunions publiques qui n’appartiennent plus à la dimension créative mais contribuent, à chaque nouvelle représentation, à accroître les risques de troubles à l’ordre public ».

Cela intervient aprés que Radio France a porté plainte suite à une atteinte antisémite d’une violence rare envers Patrick Cohen que celui qui se défini comme « humoriste » souhaite envoyer dans les « chambres à gaz »

Dieudonné a déjà été condamné à six reprises pour propos antisémites sans que cela n’entache, bien au contraire sa popularité. Dans son théâtre, il réunit un public nombreux friand d’un humour négationniste ( Robert Faurisson est un proche de l’artiste) et raciste (Christiane Taubira est qualifiée de singe dans ses spectacles).

Reste à savoir si légalement, Manuel Valls pourra réussir à faire interdire des réunions publiques. L’angle d’attaque du gouvernement devrait être une atteinte à la Loi Gayssot qui vise depuis 1990 « à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe »

ABN

Visuel : © Affiche du spectacle « Dieudonné dans le mur »

Michel Oliver, La cuisine et la pâtisserie sont un jeu d’enfants
Bilan box-office 2013 en France : les tops et les flops d’une année difficile pour les films français
La Rédaction