Actu
Les lauréats du prix Femina 2020 dévoilés

Les lauréats du prix Femina 2020 dévoilés

02 novembre 2020 | PAR Maëlle Polsinelli

Succédant ainsi à Sylvain Prud’homme (auteur de Par les routes) l’écrivain Serge Joncour a remporté ce lundi le prix Femina du roman français pour « Nature Humaine »; roman rural dépeignant les mutations de la France à la fin du XXe siècle, à travers le destin d’une famille d’agriculteurs du Sud-Ouest. Quatre ans après avoir remporté le Prix Interallié pour son roman « Repose-toi sur moi » (2016, ed. Flammarion), l’auteur reçoit donc à nouveau un prix littéraire, cette-fois ci décerné par les 22 jurés du magazine Femina. 

Côté étranger, le prix a été décerné à l’écrivaine Britannique Deborah Levy pour son diptyque autobiographique,  Le Coût de la vie et Ce que je ne veux pas savoir (Editions du Sous-Sol). La romancière, pourtant peu connue en France, y raconte ses années de formation, et sa trajectoire de mère, épouse et écrivain.

Christophe Granger, remporte lui le prix de l’essai, pour Joseph Kabris ou les possibilités d’une vie (Anamosa). Dans cet ouvrage, l’historien et sociologue mène une réflexion sur la question de la biographie et du destin, à partir de la vie de Kabris, personnage de la fin du 18e siècle, matelot aventureux ayant abandonné son navire pour parcourir les Marquises, l’Extrême-Orient, la Russie et la France, où passera ses derniers jours. 

Crédit visuel : logo du prix 

Michel Didym : « dans Habiter le temps, la maison est un personnage central »
À Strasbourg, la dernière cavalcade de Samson et Dalila.
Maëlle Polsinelli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *