Actu

L’attaque de Berlin : retour sur une nuit d’horreur, les dernières informations

L’attaque de Berlin : retour sur une nuit d’horreur, les dernières informations

20 décembre 2016 | PAR Joanna Wadel

Hier soir vers 20h, un camion a foncé dans la foule d’un marché de Noël installé près de l’église du Souvenir de Berlin. Le bilan s’élève à plus de 12 morts et 48 blessés. La piste d’une attaque terroriste semble se confirmer même si rien n’est écarté.

@REUTERS/X90145 - © WeltN24 GmbH 2016. Alle Rechte vorbehalten.
@REUTERS/X90145 –
© WeltN24 GmbH 2016. Alle Rechte vorbehalten.

Une attaque meurtrière aux heures d’affluence

Le mode opératoire, dit du « camion-bélier » est le même que celui de l’attentat de Nice en juillet dernier qui avait fait plus de 86 victimes. Aux alentours de 20h, un camion embusqué de 44 tonnes a surgi dans la foule du marché de Noël installé sur la place Breitscheidplatz de l’Eglise Kaiser Wilhelm à Berlin. Après avoir renversé les barrières de sécurité, il a roulé sur plus de 50 à 80 mètres, emportant des dizaines de personnes sur son passage. Le conducteur a aussitôt pris la fuite en direction du zoo de la ville. A bord du poids lourd, la police a découvert le corps d’un passager d’origine Polonaise abattu par balles et estime que le camion, appartenant à la compagnie de livraison d’Ariel Zurawski, qui transportait de l’acier, aurait été volé. Selon M Zurawski, le véritable conducteur du véhicule, son cousin, ne donnerait plus signe de vie depuis hier après-midi. A 21h30, soit une heure après l’attaque, un suspect a été arrêté. D’après la police il s’agirait d’un homme d’origine Afghane ou Pakistanaise, probablement réfugié.

L’homme nie les faits

Depuis une heure, l’identité du suspect est confirmée par les autorités Berlinoises, il s’agit bien d’un demandeur d’asile Pakistanais arrivé en Allemagne en décembre 2015. L’agence Allemande DPA a indiqué que le suspect persiste à nier les faits. Il n’est donc pour l’instant pas reconnu comme le conducteur du camion semi-remorque.

Les réactions

Alors que plus de 18 personnes seraient encore dans un état particulièrement critique, a indiqué ce midi le ministre de l’intérieur Allemand Thomas de Maizière, les quelques témoignages de rescapés ont déjà permis de confirmer la piste d’une attaque délibérée. Plusieurs témoins décrivent la scène comme épouvantable, insistant sur le nombre de victimes passées sous les roues du « gigantesque camion noir ». Une femme se souvient qu’il roulait phares éteints sur le trottoir avant de « tout détruire sur son passage », un homme a assuré que, quelle que soit l’identité du conducteur « celui-ci n’a pas cherché à s’arrêter, il a juste continué ».

La police de Berlin assure qu’aucun autre danger potentiel n’est à relever dans le quartier de l’attaque et la communauté internationale est partagée entre avis tranché sur une offensive terroriste et un discours plus prudent, tenu notamment par Barack Obama ou Angela Merkel. La sécurité devrait être renforcée aux abords des marchés de Noël français, particulièrement celui de Strasbourg qui reste l’un des plus fréquentés.

Lors d’une conférence de presse donnée ce matin, la chancelière Angela Merkel se dit « profondément attristée » et « bouleversée » par cette attaque, pensant avant tout aux victimes, aux familles et soutenant plus que jamais les forces de l’ordre et les pompiers et secours présents sur place. Quant à l’identité du potentiel assassin, la chancelière qui se refuse à confirmer l’origine terroriste de l’attaque, comme Washington, redoute le fait qu’il puisse s’agir d’un demandeur d’asile, « ce serait terrible pour notre pays » a-t-elle conclut, indiquant que des discussions avec les autorités fédérales seraient à venir. Une conférence de presse du Procureur Fédéral Allemand se tiendra cet après-midi à 14h30. Des informations supplémentaires sont donc imminentes. 

Visuel :  © REUTERS/X90145 – © WeltN24 GmbH 2016. Alle Rechte vorbehalten.

Cinq expositions à ne pas manquer pendant les vacances
L’agenda culturel des enfants, semaine du 19 décembre
Joanna Wadel

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *