Actu

La légende Chuck Berry s’éteint à l’âge de 90 ans

La légende Chuck Berry s’éteint à l’âge de 90 ans

20 mars 2017 | PAR Laetitia Zicavo

C’est avec une grande tristesse que le monde a appris le décès du musicien Chuck Berry hier, dimanche 19 mars. Un poids lourd de la musique nous a quitté laissant derrière lui des titres inoubliables tels que Johnny B. Goode, Roll Over Beethoven ou Sweet Little Sixteen.

La légende du rock’n roll s’est donc éteinte hier soir dans sa maison du Missouri, entouré de ses proches. La nouvelle a été annoncée sur son site et son compte officiel Facebook dans la nuit de samedi à dimanche.

« Nous sommes profondément tristes d’annoncer que Chuck Berry – mari, père, grand-père et arrière grand-père – est décédé dans sa maison à l’âge de 90 ans. Malgré que sa santé se soit dégradée récemment, il a passé ses derniers jours dans son foyer entouré par l’amour de sa famille et ses amis. La famille Berry vous demande de bien vouloir respecter leur intimité dans cette période difficile »

Dès l’annonce de cette perte tragique, une vague d’hommage a déferlée notamment sur les réseaux sociaux :

« Repose en paix. Et paix et amour Chuck Berry Monsieur Rock ‘n’ roll  » 

« Gloire, gloire à toi Chuck Berry !!! Aucun d’entre nous n’aurait été là sans toi. Continues comme ça mon frère ! »

« Chuck Berry était le plus grand des rockers, des guitaristes, et le plus grand des paroliers du rock qui ait jamais vécu. »

Une immense émotion expliquée notamment par ce que la légende laisse derrière elle. Le père du rock ‘n’ roll est l’auteur de titres qui resteront à tout jamais gravés dans les mémoires. Il a créé des classiques du rock et a composé des tubes pendant les années 50, 60 et 70 qui ont grandement influencé le rock. Sweet Little Sixteen, School Days ou My Ding a Ling ont façonné de nombreux artistes, d’où ces hommages vibrants.

Chuck Berry, né en 1926 à Saint-Louis dans le Missouri, apprend la guitare jazz dès son plus jeune âge. A côté de son emploi de coiffeur, il joue dans des clubs le soir lorsqu’il est repéré par la bluesman Muddy Waters. En 1955, il enregistre sa première chanson Maybellene qui rencontre un véritable succès. S’enchaîne alors 10 années d’une carrière riche en tubes et la jeunesse de l’époque lui voue un véritable culte.

Sa carrière est freinée en 1961 avec un passage par la case prison pendant deux ans pour une affaire de mœurs. Il ne renouera avec le succès qu’au début des années 70. Il multiplie alors les tubes et les concerts. L’artiste se retire peu à peu de la scène et c’est près de 40 après son dernier album, qu’il a annoncé la sortie d’un album en 2017, qui sera donc posthume, est qui s’intitulera Chuck.

Le monde du rock perd ainsi une de ses plus brillantes étoiles qui s’en va rejoindre un déjà grand nombre de défunts artistes.

Visuel : © CC/nico7martin

Le Badaboum ouvrait ce weekend son dancefloor aux 3-9 ans
Agenda culturel de la semaine du 20 mars
Laetitia Zicavo

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *