Actu
Gollum, dans les mains d’un studio de jeux-vidéo “n’est pas beau”

Gollum, dans les mains d’un studio de jeux-vidéo “n’est pas beau”

05 mai 2020 | PAR LouisChiffoleau

L’univers de Tolkien que ce soit en littérature ou en film fascine. Le studio de Jeux Vidéo Deadalic Entertainment a dévoilé ses premières images de The Lord Of The Ring : Gollum. De cet univers fantastique le bien et le mal se battent depuis des lustres. Gollum ou Sméagol de son vrai nom vit dans cette césure. L’anneaux l’ayant rendu schizophrène ils ne cessent de s’interroger, de discuter… ils sont le bien et le mal. Date de sortie du jeu normalement 2021, les fans sont aux aguets.

Mais en quoi ce jeu a un intérêt pour le studio ? Va-t-il reprendre l’univers pour nous proposer un gameplay haut en couleur ? Telles sont les questions.

Les films de Peter Jackson ont permis à cet univers de toucher un large public. En jeux vidéo la licence est aussi très appréciée. Parmi eux, la série La Terre du Milieu éditée par Warner Bros Games, The Hobbit… et pour pouvoir interpréter l’art de Tolkien il faut, soit acheter les droits au près de Peter Jackson lui même ou auprès de Middle Earth Enterprise qui gère, quant à elle, les droits de livres. Deadalic a choisi de prendre chez la compagnie les droits des livres. On aura donc une trame narrative dans l’univers des bouquins, mais évidemment tous designs des films protégés par P. Jackson ne pourront pas être repris… déjà des fans s’affolent face aux premières images.

Gollum en 2021 ne sera pas beau…

Le studio et ce grand challenge

Deadelic Entertainement est un studio modeste en Allemagne. Leur stratégie : acquérir de nouveaux consommateurs. Le service de VOD Twitch ayant permis à de nombreuses personnes de proposer le visionnage collectif de jeux vidéo a réduit leurs acheteurs. En cause, la boîte s’était spécialisé dans le point’n click (jeux vidéo où il suffit de cliquer pour faire avancer le récit) et, qui plus est, du divertissement se basant sur l’humour. Dans le milieu cette catégorie était déjà une niche, avec Twitch les consommateurs privilégient la plateforme pour rire avec leurs commentateurs favoris. Le style point’n click est devenu un divertissement VOD de tribus en somme…

The Lord Of The Ring : Gollum va-t-il réellement leur donner un boost d’acquéreurs ?

On ne peut faire que des suppositions à ce stade… cependant les atouts narratifs du studio sont de merveilleuses accroches marketing. Au menu : de l’action, de l’infiltration, des mécaniques centrées sur une « intrigante double-personnalité, des « niveaux gigantesques, et une esthétique étroitement inspirée par les propres dessins de Tolkien »… ça donne envie.

 

« Chaque personnalité de Gollum attaque l’autre et se défend. Vous aurez deux ou trois « conflits » par chapitre qui mèneront à une décision finale. Et à ce moment-là, ce sera plus difficile de choisir Sméagol, par exemple, si vous avez toujours défendu Gollum auparavant », explique le game designer Martin Wilkes.

 

Que les fans ne soient pas heureux du design est un exemple du dur intransigeant publique que le studio devra faire face. Dans les fans des gens très au courant de l’univers et ouverts aux propositions d’interprétations, et les autres… le studio ayant les droits sur les livres, l’apparence de Gollum ne demeurera pas similaire à celle des films. Andy Serkis l’acteur qui jouait Gollum a marqué les esprits, c’est dire les nombreuses personnes imitant le Hobbit avec comme phrase : « mon précieux ». L’univers est magique, en proposer une interprétation est une industrie lourde. Du publique, le studio devra dépasser les limites, car travaillant avec Middle Earth Enterprise ils vont devoir proposer deux autres jeux après Gollum. Entre désastre et coup de génie, le challenge est immense.

Visuel : ©GameStar.de

Les initiatives des librairies pour le déconfinement
Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (49)
LouisChiffoleau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *