Actu

Etats-Unis : Deux journalistes tués par balles en plein direct

Etats-Unis : Deux journalistes tués par balles en plein direct

27 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Alison Parker, reporter, et Adam Ward, caméraman, sont tous les deux décédés mercredi 26 août après avoir été touchés par balles en pleine interview pour la chaîne de télévision WDBJ7. Le tireur, un ancien collègue, s’est suicidé dans la foulée. Il aurait agit par jalousie professionnelle.

Horrible drame en Virginie. Deux journalistes ont été tués mercredi alors qu’ils réalisaient un reportage pour la chaîne de télévision locale WDBJ7. Alison Parker, 24 ans, reporter, et son caméraman de 27 ans, Adam Ward, ont en effet perdu la vie après avoir été touchés par balles en plein direct. La scène s’est déroulée vers 6h45, heure locale. « Au moins huit coups de feu ont été tirés », rapporte le Huffington Post. Selon L’Express, le tireur est un ancien employé de WDBJ7. Vester Lee Flanagan, qui se faisait appeler Bruce Williams, s’est suicidé à l’issu d’une course poursuite avec la police après avoir commis l’irréparable.

tweets-tueur-virginie_5403521

Au moment des faits, Alison Parker et Adam Ward interviewaient Vicki Gardner, directrice de la chambre des commerces de Smith Moutain Lake. Touchée durant l’attaque, elle a été opérée. Son état est désormais stable. Comme le souligne CBS News, Bruce Williams, 41 ans, aurait agit par jalousie professionnelle et par vengeance. Récemment licencié, il a justifié son geste dans une série de tweets en expliquant qu’Alison Parker avait fait « des commentaires racistes » et qu’elle avait été « engagée après ça ». Discrimination raciale et sexuelle au travail, Bruce Williams se posait en victime.

Avant de mourir, Adam Ward a eu le temps de capturer une image de son bourreau largement diffusée sur les réseaux sociaux dont s’est saisi la chaîne de télévision pour rendre hommage aux deux journalistes. « Nous vous aimons », est-il simplement écrit en légende d’une photo.004526e0-4bf9-11e5-916b-a18291b95681_aaa

Alison Parker et Adam Ward étaient « chacun amoureux d’autre membres de l’équipe de WDBJ7 », a déclaré le directeur de la chaîne. La jeune femme de 24 ans fêtait son dernier jour de travail dans l’émission et avait-même apporté des ballons. « C’était sa dernière matinale et nous fêtions ça », a-t-il ajouté, cité par M6 Info. Son petit ami, Chris Hurst, lui aussi présentateur pour la chaîne de télévision, s’est exprimé via Twitter. « Nous étions ensemble depuis 9 mois. C’étaient les meilleurs neuf mois de notre vie. Nous voulions nous marier. Elle venait de fêter l’anniversaire de ses 24 ans. Nous ne parlions pas de cela publiquement mais Alison et moi étions profondément amoureux. Nous venions d’emmenager. Je suis sous le choc » 

 


Partis tous deux en reportage sur le tourisme local, Alison Parker et Adam Ward étaient appréciés de tous. Décrits comme des êtres gentils et aimant leur travail, ils étaient tous deux deux journalistes plein d’avenir. « Cela nous brise le coeur. Ils sont morts alors qu’ils faisaient juste leur travail », s’est indigné Jeffrey Marks, directeur général de WDBJ7.

Visuel : © Twitter WDBJ7

« Ohlala », le Uber de la prostitution testé en Allemagne
[Critique] »Hormona », la chair et les glaires chez Bertrand Mandico
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *