Actu
Benjamin Griveaux: un hommage aux victimes du Vel d’Hiv qui crée la polémique

Benjamin Griveaux: un hommage aux victimes du Vel d’Hiv qui crée la polémique

20 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

En hommage à ces treize mille Juifs victimes de la rafle du Vel d’Hiv en 1942, le candidat LREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, a posté un message sur twitter qui n’est pas passé inaperçu… 

Le 16 juillet dernier, Benjamin Griveaux avait posté un message sur son compte twitter pour rendre hommage aux victimes de la Rafle du Vel d’Hiv. « N’oublions jamais la rafle du #VeldHiv, les 16 et 17 juillet 1942. N’oublions jamais les 13 152 personnes arrêtées et déportées par la police de Vichy, parce que juives. N’oublions jamais les Justes qui ont mis leur vie en danger pour essayer de sauver celle des autres.« 

Jusqu’ici tout va bien. Pourtant, c’est la photo qui accompagne ce tweet qui déclenchera la polémique. En effet, comme l’a révélé le média 20 Minutes, la légende qui assorti l’image décrit: « Des collaborateurs français ayant collaborés avec les forces allemandes occupantes sont réunis au Vélodrome d’Hiver à Paris, en août 1944 après la Libération de Paris. « Le 22 juillet, Benjamin Griveaux explique sa bévue en déclarant que cette image de collaborateurs « est largement associée à cet épisode historique », sous-entendu à la Rafle. Et il cite une interview de l’historienne Annette Wieviorka donnée à Libération en 2002, où celle-ci explique à propos de ladite photo : « Pendant longtemps, il y a eu une photo du Vel’ d’hiver qu’on voyait partout. Un jour, Serge Klarsfeld l’a regardée de près: il s’est rendu compte que c’étaient des collaborateurs internés après la guerre. »

 

 

 

©Visuel: Benjamin Griveaux, Wikipédia.

Le Festival de Saintes au carrefour des répertoires
ZZ Top Goin’50 :  Cinq décennies de Hits !
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *