« Horion », les coups sans éclats de Malika Djardi

31 mars 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

L’Étrange Cargo de la Ménagerie de Verre est l’un des meilleurs festivals de performance. Mais en faisant le choix de la création, il faut accepter la prise de risque. Ce soir et demain se donne encore Horion de Malika Djardi, une pièce creuse sur la notion de rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *