Performance

 » Suite n°2 « , la chorale d’histoires de Joris Lacoste

 » Suite n°2 « , la chorale d’histoires de Joris Lacoste

02 octobre 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

« L’Encyclopédie de la Parole » est un collectif de performeurs qui depuis 2007 « cherchent à appréhender transversalement la diversité des formes orales». On vous le répète souvent. Car, que ce soit depuis Parlement, solo en anadiplose ou Le vrai spectacle, séance d’hypnose collective, Joris Lacoste ne cesse de mettre en scène sa compilation de paroles. Une nouvelle fois au Festival d’Automne, il donne une Suite n°2 à sa prédécesseuse, nommée n°1

[rating=5]

Quelle est la rondeur d’une langue ? Quelle est sa musicalité ? Suite n°2 quitte l’apprentissage du langage pour entrer dans un monde en apparence signifiant. Comme à son habitude, Lacoste collecte les archives les plus cocasses et transforme une conférence de presse en portugais en ligne de basse par dessus laquelle tous les sons vont prendre une tessiture particulière.  Il y ajoute par exemple un cour de gym à Zagreb.

Pour donner le relief nécessaire à une particularité de langue, Lacoste a fait ici appel  au compositeur Pierre-Yves Macé, ce qui donne à cette nouvelle Suite l’illusion d’un concert de hip hop.

Faire entendre les accents, les impacts qu’un mot à sur un corps.  Ce collage irréel met à l’épreuve Vladimir Kudryavtsev, Emmanuelle Lafon, Nuno Lucas, Barbara Matijevic et Olivier Normand capables, et cela raisonne beaucoup avec le travail que Vincent Thomasset proposait sur les Lettres de non motivation,  de devenir et d’incarner des personnages en quelques secondes. Devenir leur tics, devenir les rictus, devenir les haussements de leurs épaules… On passe de choses très politiques comme la déclaration de guerre en Irak en 2003, où les cinq s’alignent, solennels, à une scène de branlette via you-tube ou Nuno Lucas et Vladimir Kudryavtsev fondent dans des râles hilarants.

Suite n°2 est un bijoux qui insuffle un mouvement au corps par les mots prononcés. Lacoste relâche le sens en accumulant les extraits et en les superposant,  une explosion  à ne pas rater.

Visuel : ©DR

Infos pratiques

sevres espace loisirs
Théâtre le Funambule
theatre_de_gennevilliers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *