Les Enfants de Timpelbach : entretien avec le réalisateur

17 décembre 2008 Par loic | 72 commentaires

Aujourd’hui sort le premier long-métrage de Nicolas Bary, Les Enfants de Timpelbach. Entretien avec le cinéaste.

L. Barché : À la lecture du livre, comment vous est venue l’idée d’une adaptation ?

Nicolas Bary : En réalité, il s’est passé quelques années entre le moment où j’ai lu le livre et celui où je me suis dit que je voulais en faire une adaptation. Je l’ai lu pour la première fois quand j’avais 9 ans. Quand j’ai voulu faire des courts-métrages, je baignais dans les univers oniriques, les histoires de contes, les jeux de rôles. L’histoire du livre m’a beaucoup plue parce que j’y trouvais tout ce que j’aimais, ce côté petit village perdu où il se passe une histoire, celle de ces enfants qui doivent s’autogérer. De mon côté, j’ai des frères et soeurs qui ont dix et douze ans de moins que moi, j’étais proche d’eux. Et puis, étant enfant, j’avais envie qu’on me laisse faire des choses d’adulte, des choses interdites. Comme lorsqu’on dit à ses parents : « Mais si, je suis assez grand pour faire ça ! » et puis conduire la bagnole, ce genre de chose… Je me disais que je pouvais en faire quelque chose d’assez onirique, décalé et cartoonesque. Du coup, j’ai fait un court-métrage qui s’appelle Before, avec Armelle, il y a 6 ans, et qui était un extrait du projet pour voir si ça se passait bien avec les enfants, tester l’univers. Je suis ensuite entré dans la dynamique d’en faire l’adaptation et de contacter la famille pour acquérir les droits. C’est devenu par la suite un projet porteur, puisque j’ai fait 3 courts-métrages et des pubs mais en gardant ce projet en tête sur lequel je travaille activement depuis 6 ou 7 ans.


Votre premier court-métrage, Before, est-ce un court-métrage autonome ou une préparation au long-métrage qui sort aujourd’hui ?

C’était vraiment un teaser (spot publicitaire censé attirer l’attention, ndlr). Before, c’est before le long. C’était le principe d’une sorte de prologue où il y avait la séquence de l’école du début dans une version un peu différente. Il y avait aussi en générique le livre qui s’ouvrait avec des pop-ups. Et à la fin, il y avait une voix-off qui disait : « Cela fait des semaines que la situation durait, nous allons devoir prendre une décision marquante. » Et cela se finissait avec trois petits points, « À suivre ». Pour moi, c’était comme réaliser déjà une partie du rêve, en me disant que si je n’arrivais pas à faire le long-métrage, j’en aurais déjà fait une partie. Et puis l’idée, c’était de pouvoir motiver un producteur.

Toute la première partie traite du conflit entre parents et enfants. C’est un sujet intemporel. Pensez-vous qu’il ait une résonance particulière, aujourd’hui ?

Là où le film est actuel, c’est que la communication entre les parents et les enfants est quelque chose qui peut être amené à se rompre. D’autant plus, je pense, avec l’arrivée exponentielle de nouveautés en termes de communication qui peut avoir, à termes, l’effet contraire de fractionner le contact. Le thème du film, c’est qu’il n’y a plus de communication entre les enfants et les parents, ils ne sont pas assez proches, ni assez complices. En plus, avec internet et d’autres supports, les enfants sont amenés de plus en plus jeunes à perdre leur conscience d’enfant. C’est important aussi de préserver l’enfance des enfants. Dans le film, les enfants ouvrent la porte de l’âge adulte. Ça les fait grandir et c’est bien de faire confiance aux enfants et de les responsabiliser. En même temps, je pense que c’est bien de ne pas leur mettre des choses trop lourdes sur les épaules, ni trop tôt.

Dès le début du film, la rupture entre parents et enfants a déjà eu lieu. Un personnage comme Oscar le Rouge est déjà totalement en contradiction avec ses parents. Était-ce un choix conscient de votre part de montrer la rupture déjà faite, et de laisser le processus de cette rupture dans l’ombre ?

Le processus, j’ai eu envie de le synthétiser via le générique. Mais je trouvais intéressant de caractériser les enfants, surtout Oscar et Willy par exemple, par une blessure. Ça permettait de ne pas en faire des personnages trop manichéens et de montrer qu’un enfant peut avoir des comportements qui découlent  de son éducation et de son rapport aux parents. C’est le cas de Willy, par exemple, dont on sent bien le manque d’amour maternel. Il a développé une forme de haine envers les autres car il se sent mal-aimé. Tout ça pour éviter de faire des personnages monolithiques et plus attachants.

Le plus étonnant avec Willy, c’est qu’il est le vrai méchant, la tête pensante des Écorchés. Mais il a le physique d’un héros. Dans son regard noir, on voit aussi de la gentillesse. Du coup, le spectateur ne sait pas vraiment quels sentiments avoir par rapport à lui.

C’est un enfant. Je n’avais pas envie qu’il ne soit qu’une figure du mal. On sent qu’il y a des fêlures en lui. Ce que je trouvais chouette, c’est que les enfants, entre eux, finissent par se réunir et le mal se dilue. Au final, tous les enfants peuvent être cruels, dépasser les bornes. Mais il y a des prises de conscience aussi.


La grande qualité de ce film réside aussi dans l’attention portée aux décors et aux costumes, chose rare dans le cinéma français.

Bien sûr. J’ai toujours eu envie de développer ça graphiquement, ça me plaît. Caractériser les personnages ainsi, ça aide le comédien à jouer, et le spectateur à distinguer les personnalités. Je voulais garder le côté intuitif. Le risque, lorsqu’on fait un film très graphique, c’est de perdre la spontanéité.

Pensez-vous que ce soit plutôt un film pour les enfants ou pour les adultes ?

Je pense vraiment que c’est un film pour les enfants. Si, au moment de l’écriture, on a rajouté des blagues qui pouvaient faire marrer les adultes, on a vraiment été sincères avec les personnages, on se les jouait. On a écrit le film en étant enfant nous-mêmes ! Nous n’avions pas un rapport d’adulte qui a du recul sur son enfance. Du coup, le public premier, c’est vraiment les enfants, même si j’espère quand même que les parents s’amuseront aussi.

Timpelbach appatient-il à la famille des adaptations de romans fantastiques, du type Harry Potter, Narnia, Eragon, bientôt Twilight ?

Je pense qu’Harry Potter et le reste évoluent vers des choses assez sombres. Dans Timpelbach, même s’il y a des choses un peu dures, j’avais envie de rester assez positif, quitte a peut-être moins plaire aux ados. Mais j’espère que ce film va s’inscrire dans la veine des films familiaux où le but est avant tout de passer un bon moment. Ce genre de films qui m’a plu quand j’étais jeune.

En ce qui concerne le travail d’acteur avec les enfants, les avez-vous beaucoup dirigé ou ont-ils trouvé leur voix assez facilement ?

En fait, on a beaucoup travaillé avant le tournage, au casting, puis à faire des fiches de personnages et en répétitions. Quand on a les bonnes personnes, c’est déjà une bonne partie du travail qui est fait. Sur le tournage, j’allais toujours dans le sens des personnages, en les resituant dans l’histoire et en expliquant pourquoi ils pouvaient penser telle ou telle chose. Mais je n’ai jamais mimé aux acteurs ce qu’ils devaient jouer. Beaucoup de choses ont été apportées sur le tournage. Par exemple, le personnage de la petite Zoé a pratiquement été créé sur le moment. Il y avait certains acteurs qu’il fallait booster, d’autres, il fallait les doser.

Que pouvez-vous nous dire sur votre prochain projet ?

C’est l’adaptation d’une bande dessinée qui s’appelle Soda, éditée chez Dupuis. L’histoire d’un flic de New York qui se fait passer pour un pasteur auprès de sa mère parce qu’elle est cardiaque. Il s’est embourbé dans cette double vie. J’avais déjà fait un court-métrage dessus au lycée ; c’est encore un projet d’ado. Ça fait quelques mois que je travaille dessus. C’est plus contemporain, entre comédie et action. Avec mon producteur, on espère tourner en 2010.

L. Barché

Pour lire l’interview dans son entier, rendez-vous sur le site d’en3mots


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. julie et océane

    bonjour Léo ont vient de te connaitre grace au film Timpelbach et à Vox Angeli et aussi ont n’a connut Martin Jobert qui fait le film avec vous grace à une amie qui fait du thèatre avec lui et ont pourait avoir votre adresse email et cher vous.

  2. madmoiselle reve

    Certe willy est charmant,mais Thomas aussi.Ce film est original et vraiment bien.J’ai lu le livre,il n’était pas mal non plus.Mais le plus général c’est que quand on regarde le film on n’est directement captivé par le regard et la beauté de Willy.Plus tard je etre actrice si quelqu’un pourrais me faire jouer avec lui cela me rendrais folle de joie .Mais si vous voulez je peut aussi etre actrice maintenant,cela ne me dérange pas du temps que je joue avec « Willy ».Et aussi pourriez vous me donner son vrai prenom. merci beaucoup Mathilde

  3. madmoiselle reve

    c’est sur que si on n’avias son adresse msn se srai le pkus beau jour de ma vie.A Roxa.mathilde

  4. chloe

    si quelqu’un a son adresse msn a willy vous pouver me l’envoyer sur mon blog sil vous plait mercii

  5. mantez lucie

    Je trouve willy vraiment mignon…
    mais mon préféré, c’est Barnabé.
    Si je pouvais avoir son adresse mail
    ou quelque chose, ce serai super!!
    Merci d’avance!

  6. mantez lucie

    ça m’a rendu YPER jamlouse que Barnabé embrasse Charlotte!!!
    Je veux son adresse mail pour lui parler de quelque chose qui n’a pas
    rapport avec ça…

  7. mantez lucie

    Je m’inscris souvent à la nwe letter,
    mais il ne se passe jamais rien!!
    C’est trop nul:j’avais super envie d’écrire à Julien Dubois (Barnabé)

  8. camille cléo

    Martin t’es trop beau tu joue trop bien !
    Si on pouvait avoir ton msn se serait pas mal ! ( & par la meme occasion celui de Léo legrand ) ! Voila ! Bisous .
    Mon msn: Camill0uu@live.fr
    PS : Si tu veux passer de bonnes vacs cet été viens
    bergerie de beaudine route de limans 04 300 forcalquier

    pour martin jobert : tu est trop beau et tu joue trop bien moi aussi si tu pouvais me passer ton msn sa serais cool
    questions :tu as une copine ?
    Mon msn : cleo-zamparini@hotmail.fr
    grs bisous
    cléo

  9. ………

    Si vous avez l’adresse email de charlotte (ilona bachelier) et de Zoé (tania boyaci) pouvez vous me les donnez ?
    mon adresse email : morganee-8@hotmail.fr
    PS: si vous les savez donnez les moi.

  10. Nina

    ilona Bachelier(charlotte),elle est dan mon collège .
    Et Willy il é trp bôôôôôôô!!!
    mé perso préféré c marianne willy thomas et charlotte!
    si lé acteur dé enfan 2 timpelbach voi 7 e-mail, il peuve me doné leur adresse E-MAIL a nn.jolly@gmail.com.

    MICI BOCOU!!!

  11. boutelm

    willy,je le connait depuit longtemps, je suis dans son college mais son adresse ???????????

  12. eva scapellato

    oscar et willy vous etes trop et vous jouez trop bien si vous avez leurs adresses mns voulez-vous bien me l’envoyez sur mon adresse:scapellatoeva@hotmail.com
    et leur nom exacte par la meme ocasion(si vous avez l’adresse de barnabé et son nom exacte je le veux bien aussi pour une copainne)

  13. eva scapellato

    en tout cas le film est trop bien (les mecs les plus beau sont willy,oscar,barnabéet thomas)merci de m’envoyez leurs adresse

  14. marie

    je t adore willy tu é trop boooooooooo je suis foll de toi je coi meme ke je t aime chute c u secré

  15. Marine

    Oh,s’il te plait,Martin!Dis-moi juste si tu as une copine et dans quelle ville tu habites.Et si ca te dérange de me donner ton adresse,c’est pas grave mais au moins,dis-moi en quelle classe tu es!S’IL TE PLAIT!
    En tout cas,je ne sais pas comment tu fais pour etre si naturel dans un film!
    Mais je connais tout les films dans lesquels tu a joué:
    -Nos jours heureux
    -Un ticket pour l’espace
    -L’adversaire
    Désolée mais,je crois que je t’aime!!
    (Merci si tu m’écoutes et merci,merci si tu me réponds!)

  16. pauliinee

    j »ai adorer le film on est aller le voir avec le collège il est trop bien ce film et presque toute les filles(dont moi) ont flasher sur Willi il est trop beau !!!

  17. pauliinee

    je kiff le film « les enfants de timpelbach » il est trop bien et sur mon otre message g oublier de metre le nom du film mais serieux t trop beau Martin !!

  18. Marine

    Tu sais Eva,j’ai envoyé des mails à Martin et il ne m’a pas répondu.Mais je veux bien te la donner quand même,c’est:martin.jobert@todaystars.com
    Voilà,maintenant tu sais tout.Ah,juste un truc,le signe bizarre après jobert c’est l’arobase.Si à toi il te réponds,est-ce que tu pourras me le dire?
    Merci et bye
    Marine

  19. Marine

    Eva je ne te prends pas pour une folle de dire: »le signe bizarre après jobert c’est l’arobase… »mais quand j’ai taper le texte,le signe etait vraiment bizarre!Voila,c’est tout et excuse moi!
    Marine

  20. Mallaury

    oue tomas est tro beau mai il s’appelle Léo Legrand je l’adore de tro et j’ai crée a blog pour lui allez voire xx-loelegrand-xx

  21. clara et maeva

    avec ma classe on é parti alé voir les enfan de timpelbach et kan le film a été fini toute les fille et mwa on a di oooooooo willy est tro boooooooo(martin jobert)(clara)moi jaimerai bien ke si kelkun a son adresse msn nou la passe svp et vou pouvai lenvoié kome sa o comentaire et on fouille svp svp svp car jladore tro se mec la il é tro classe on a tou c film (un chateau en espagne)(un tichet pour l’espace)(l’adversaire) et on ora biento les enfan de timpelbach tro forrrrrrrrrrrrrrr

  22. Marine

    Salut les filles,si vous aimez Martin Jobert,allez sur:martin jobert le site officiel.Là vous trouverez plein de photos de lui,des interviews,et….son adresse e-mail et son adresse normale!
    Merci et au revoir!
    P-S:Pour trouver les adresses,il faut aller dans la rubrique « contacts »en haut de l’écran,il y a plein de rubriques:contacts,filmographie,interviews….
    Allez-y!

  23. margaux

    marine : je sais pas si tu sais mais l’adresse email et l’adresse normale , c’est celle de son agent , dsl =)

  24. Cindy garcia

    c’est vraix il est super Martin jobert mais c’est enervent que toute les fille te arcele car tu est beau moi aussi on peut dire que je l’aime enfin c’est vraix mais lui envoyer des mail tout le tent c’est enervent je veut juste savoir quelque chose tu as une petite amie? qui?

  25. Cindy garcia

    Martin jobert est super oui mais le arceler tout le temps ca l’énerve moi je peut pas dire que l’aime pas car c’est tout le contraire just une question tu as une petite amie? qui? déso sa fait 2

  26. santa11

    cest vrai il faut pas le arceler cest vrai cest un mec cool mais on le connaie que devant les caméra peut etre quil est intimidé par les caméra et quil ne dit pas se quil pense peut etre quand vrai il est pas comme sa ile en a peut etre mar quon lui demande son adresse msn mais ça,sa sert a rien de lui demander il ne vous la donnera pas moi je ladore cest vrai mais je ne arcel pas.

    merci davoir lu se que jai écrit et faite se que jai dit svp

  27. x.sarah

    martin dapres witch je t’est connu & j’ai cherché par Internet & j’ai trouvé que tu est trop jolie

  28. x.sarah

    martin dapres witch je t’ai connu & j’ai cherché par Internet & j’ai trouvé que tu est un bon acteur

  29. laura

    elle a raiso il ne faut pas lui demander tout le temps son adresse parceque sa doit etre chi….. a la longue donc c’est pour sa que je ne lui demnade pas.
    mes ma copine n’arrette pas elle lui demande tout les 5 minutes sa doit peuser a la longue donc je ne lui demande pas…

    i love you martin

    tu es le plus baux garçon de la terre je te le jure…

  30. lala

    tu est monteuse laura et pourqoui a la fin tu lui a dit i love you martin pff vous inmodé un garcon qui se comporte comme un diable et beau hhhhhhh ca fait rire beaucoup hhhh moi j’aime un garcon qui sapelle zac il est plus que martin pfff

Laissez un commentaire: