Cannes 2018, en compétition : « Les Eternels », ou le polar dramatique selon Jia Zhang-ke

11 mai 2018 Par
Geoffrey Nabavian
| 0 commentaires

Jia Zhang-ke, le réalisateur récompensé à Cannes pour A Touch of Sin, puis scandaleusement oublié au palmarès 2015 pour Au-delà des montagnes, est de retour en compétition avec Les Eternels. Un film où il mêle polar, drame et romance. Son traitement fait un peu déjà-vu, mais son style accouche toujours de merveilles.