Cannes 2017: L’affiche officielle avec une Claudia Cardinale amincie fait polémique !

30 mars 2017 Par
Gregory Marouze
| 0 commentaires

L’affiche officielle du 70ème Festival International du Film de Cannes – qui se déroulera du 17 au 28 mai 2017 – a été dévoilée hier. Créée par l’Agence Bronx, elle met à l’honneur la divine Claudia Cardinale. Un bel hommage, mérité, pour l’actrice de Le Guépard, Il était une fois dans l’Ouest, Violence et Passion et autres grands classiques du 7ème Art. Si on se félicite que le plus grand festival de cinéma du monde mette à l’honneur Claudia Cardinale et sa beauté, on peut toutefois être choqué par le choix de modifier le physique de l’actrice sur l’affiche en question…

claudia-cardinale-en-majeste-sur-l-affiche-du-70eme-festival-de-cannesm435714

Alors que médias, revues féminines (qui devraient balayer devant leurs portes) ne cessent de critiquer la représentation caricaturale des femmes au cinéma, dans la mode, la publicité, … avec des modèles toujours plus minces, maigres, stéréotypés, on ne peut que s’étonner à la découverte de l’affiche du 70ème Festival de Cannes.

A première vue, on n’y décèle rien de choquant. Sur l’affiche, on voit la jeune Claudia Cardinale, heureuse, radieuse, lumineuse, virevoltante sur fond rouge et or. Le Festival de Cannes explique son choix : « La politique d’ouverture et d’accueil va souffler cette année, comme chaque année, sur la Croisette, pendant douze jours d’images d’un monde qui ose se dire, se montrer, se regarder. » Soit !

En regardant de plus près cette affiche, on découvre cependant que Claudia Cardinale a perdu une taille (au moins) par la grâce de Photoshop ! Les cinéphiles, amateurs de beauté féminine, et de l’actrice italienne (née à Tunis) se demandent certainement pourquoi il a été décidé de faire subir une cure amincissante à cette jeune femme alors âgée de 21 ans – la photo fut prise sur les toits de Rome en 1959 -. Et ils ont bien raison: sur la photo originale, Claudia Cardinale est tout simplement « parfaite » ! Mais, visiblement, elle ne l’est pas encore assez.

avant

Thierry Frémaux – Délégué général du Festival de Cannes – a déclaré ne pas être au courant de la polémique relayée sur Twitter et autres réseaux sociaux. Si Claudia Cardinale – l’élégance même – n’y trouve rien à redire (voir son communiqué officiel transmis à l’AFP), on est tout de même en droit de trouver le procédé au minimum ridicule.

Le rôle du Festival de Cannes n’est-il pas, aussi,  de respecter l’image des actrices et des femmes? Le Festival de Cannes ne se doit-il pas de montrer l’exemple en ne suivant pas les diktats de certains de ses annonceurs ? Le cinéma mondial ne représente-t-il tous visages, physiques, beautés ?  Pour résumer, le Festival de Cannes se devait-il d’accepter une telle affiche?

c8hqugtxgaatgih-jpg_large

Il est vrai que nous devons aussi nous méfier du règne du politiquement correct. Mais, tout de même, certaines questions méritent d’être posées. Et si, l’actualité mondiale regorge de problèmes plus graves ou épineux, ce n’est certes pas une raison pour passer cette information sous silence. Certaines polémiques, à priori anodines, en disent finalement peut-être davantage sur notre société que nous voudrions le croire.

Grégory Marouzé

Visuels:  Archivio Camera photo Epoche/Getty Images  Bronx Agence Paris