L’Histoire, les Journées européennes du patrimoine et le Château d’Esquelbecq

9 septembre 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

Les Journées européennes du patrimoine reviennent pour une 34e édition et auront lieu les 16 et 17 septembre. Partout en France et en Europe, des millions de personnes pourront découvrir les richesses culturelles de notre continent. Parmi celles-ci, il en est une qui retient particulièrement notre attention. A l’occasion de cet événement, le Château d’Esquelbecq, classé monument historique, rouvre au public ses jardins Renaissances après 35 ans de fermeture. Les visiteurs pourront aussi profiter des derniers instants de l’exposition Mémoires du photographe Stéphane Fedorowsky et de l’artiste sonore Olivier Lasson.

img_8114

Du haut de ses 33 éditions, les Journées européennes du patrimoine ont permis à des dizaines de millions de personnes de découvrir et de s’imprégner de notre histoire. Créées en 1984, sous l’impulsion du ministère de la Culture français, les journées du patrimoine rassemblent actuellement plus d’une cinquantaine de pays. La grande diversité du patrimoine proposé a permis de pérenniser le succès de cet événement. En plus des beautés architecturales civiles et religieuses, ces deux jours sont aussi l’occasion de découvrir les témoins de notre passé, tels les parcs, les sites archéologiques, les objets mobiliers ou encore le patrimoine littéraire, fluvial ou militaire.

Au total ce sont près de 17 000 monuments qui vont ouvrir leurs portes partout en France, et proposer plus de 25 000 animations. Pour l’occasion, Le Château d’Esquelbecq, dit le joyau Flamand, rouvre au public ses jardins renaissances après 35 ans de fermeture, et organise des ateliers, chantiers et animations. Pendant le week-end des journées du patrimoine, les visiteurs pourront rencontrer les artisans qui ont œuvré à la restauration de l’édifice. Jardin, potager, colombier, écurie, conciergerie, étables et atelier seront investis le temps d’un week-end par des artisans venus transmettre leurs savoir-faire.

Les visiteurs pourront aussi profiter des derniers instants de l’exposition Mémoires du photographe Stéphane Fedorowsky et de l’artiste sonore Olivier Lasson. Pendant quatre mois, les deux artistes sont partis à la rencontre des Esquelbecquois pour tracer le portrait intime de leur château. Grâce à l’image et au son, Stéphane Fedorowsky et Olivier Lasson marquent un temps d’arrêt et redonnent vie à des souvenirs marqués dans la pierre des Flandres.

Enfin, ultime raison de plus pour aller faire un tour au Château d’Esquelbecq, le samedi 16 septembre aura lieu la dernière balade aux flambeaux, de 19h30 à 22h. Les tours de l’édifice historique se refléteront sur l’eau des douves qui l’entoure. La balade, traversant les magnifiques jardins du domaine et illuminés d’une lumière jaune, vous ramènera au temps de la Renaissance. Tout cela pendant que Jean-Fançois Quéniart contera des histoires.