C’est fini pour TXFM, une radio mythique irlandaise

13 mai 2016 Par Aurelien Bouron | 0 commentaires

Personne ne pourra le nier, l’Irlande est le berceau de nombreux musiciens de talent. U2, Hozier, The Cranberries, James Vincent McMorrow, The Dubliners… Cela rend d’autant plus triste la fin d’une radio mythique de ce pays celte, TXFM. Retour sur son histoire.

TXFM met la clé sous la porte, et met fin à une belle histoire musicale de Dublin.  Avant de porter ces 4 lettres, la radio s’appelait Phantom FM. Au milieu des années 90, c’était la radio diffusée depuis un hangar des alentours de Dublin, et des bénévoles derrière les micros avec un seul objectif: Diffuser de la bonne musique. Non, pas celle entendue sur toutes les radios irlandaises, mais la musique indépendante, alternative, vraie, par des artistes de qualité ou prometteurs. D’Irlande, où d’ailleurs.

C’était une radio illégale qui s’est fait un nom dans le milieu mélomane Dublinois. Glen Hansard était encore inconnu quand il allait y gratter sa guitare entre deux performances de rue, avant d’être oscarisé pour la musique du film Once.

Quand des grands noms du monde de la musique rejoignent la radio (comme le manager de U2), la radio prend de l’ampleur, trouve sa place sur les grandes ondes en 2004 et les bénévoles deviennent salariés.

Puis la crise financière est arrivée et a frappé l’Irlande d’un coup de fouet. Perdant de plus en plus sa touche indie, voyant passer licenciements après licenciements, Phantom FM devient TXFM en 2014.

Ce nouveau nom n’y changera rien et le 26 octobre 2016 sera sans doute la date où la fréquence 105.2 deviendra silencieuse… mais les fans ont de l’espoir et signent une pétition pour essayer de sauver TXFM.

Visuel: Pixabay


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: