Le mystère autour de Banksy fait toujours courir…

7 septembre 2016 Par Melissa Chemam | 0 commentaires

 

Depuis vendredi, le web s’est enflammé pour une nouvelle rumeur. Elle ne concerne ni un mannequin à la mode, ni une actrice vedette mais le street artiste le plus connu du monde, le Bristolien Banksy. Le plus connu mais aussi le plus anonyme.

Un Parlement londonien rempli de singes en lieu et place de députés, un mannequin représentant un prisonnier de Guantanamo installé à Disneyworld, une esclave afro-américaine sortant d’un tableau dans lequel elle travaille aux champs pour fumer une cigarette, un émeutier qui lance violemment un bouquet de fleurs… Autant d’images au pochoir iconiques qui décorent depuis 1998 les murs des métropoles mondiales, assortis d’une signature mystérieuse : Banksy. Et depuis, le graffeur originaire de la ville anglaise de Bristol a réussi la prouesse de rester anonyme !

Enfin jusqu’à vendredi dernier. Ce jour, elle a été découverte, affirment certains tabloïds britanniques. Le Daily Mail et le Sun notamment rapportent en effet le 2 septembre dernier les réflexions d’un bloggeur de Glasgow, Craig Williams, qui croit avoir démasqué Banksy avec une méthode personnelle, depuis sa chambre et son ordinateur. Ce qu’a remarqué le bloggeur est un secret de polichinelle : depuis 2006, de nombreux graffitis et œuvres de Banksy sont apparus, notamment aux Etats-Unis dans des villes que le légendaire groupe de Bristol Massive Attack visitait lors de ses tournées. L’apprenti enquête en conclut que l’identité de Bansky ne peut être que liée au groupe ! Surtout que le principal fondateur du collectif, connu sous le pseudonyme de 3D, est lui-même un pionnier du street art.

Cette réflexion sur son blog a d’abord été publiée en mai dernier alors que le groupe annonçait programmer son premier concert en 11 ans dans sa ville natale. Elle est repostée comme par hasard le 2 septembre, la veille du concert. Il n’en faut pas moins aux tabloïds pour sauter sur cette belle occasion de faire du clic. Le web reprend la rumeur… et les journaux sérieux s’interrogent. Une belle histoire, non ? Sauf qu’elle est trop belle, justement. Banksy, qui serait né à Bristol vers 1974, a plusieurs fois affirmé avoir été inspiré dans sa vocation par les premiers graffs de 3D, idole de la jeunesse bristolienne au milieu des années 1980, et lui-même né en 1965. Malgré tout, la rumeur s’emballe. Si bien que le soir de son concert 3D s’adresse à la foule en introduisant son compère Tricky pour nous dire : « la rumeur sur mon identité secrète est très exagérée… il (Tricky) est Bansky ! En fait… nous sommes tous Banksy ».

Cette touche d’humour n’empêche pas la planète web de continuer à se poser des questions… Mais l’anonymat de Banksy est probablement le secret le mieux gardé de Bristol et ce n’est pas 3D qui le dévoilera. Croyez-moi, ce n’est pas prêt d’arriver, j’ai essayé !

-

Pour en savoir plus, lisez En dehors de la zone de confort – De Massive Attack à Banskyl’histoire de Bristol. Sortie le 6 octobre prochain aux éditions Anne Carrière.

Page Facebook: https://www.facebook.com/FromBristolToParis/?fref=ts

Visuel : DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: