Restaurants & Bars

Marxito : La street food réinventée par Thierry Marx

Marxito : La street food réinventée par Thierry Marx

30 octobre 2018 | PAR Marine Sulitzer

Le chef doublement étoilé Thierry Marx ajoute une nouvelle corde à son arc avec le Marxito, un sandwich bio et et healthy d’inspiration bretonne et nippone.[rating =4]

Depuis hier une petite foule de gastronomes s’amasse autour du Rond-point des Champs-Elysées pour déguster le Marxito, le nouveau sandwich façon dorayakis japonaises imaginé par le chef doublement étoilé Thierry Marx. Et les étoiles dans un fast-food ça donne quoi? Des petites crêpes au sarrasin fourrées avec des produits bio et de saison. La promesse donne l’eau à la bouche, mais est-elle à la hauteur?

Ce n’est pas sans excitation que l’on entre dans le resto et première surprise. La lumière blanche, les cuisines backstages et le brouhaha des fast-food traditionnels ont tiré leurs révérences au profit d’un assemblage fait minute devant nos yeux alléchés et d’une ambiance chaleureuse façon capsule rose tokyoïte imaginée par le designer Ora-ïto. Dans la file d’attente on nous donne une carte pour commander. Le choix s’avère cornélien, lequel du Smoky Mozza, avec ses aubergines marinées et sa sauce piquilhos, de l’Avocado Heaven avec sa sauce ginger tofu, du Pink Salmon Pickle à la sauce miso persillée ou du Pastrami Firewall aux oignons confits et à la moutarde coréenne sera l’heureux élu.

Coté dessert les becs sucrés ne seront pas en reste. Au menu sunday sarrasin-fèves tonka et son coulis de caramel, mousse au choco et marxito à la crème, confiture ou au matcha.

Cela sera une formule midi à 15 euros, avec un Avocado Heaven, une salade verte composée de carottes marinées, cubes de tofu, maïs et vinaigrette infusée aux épices, un sunday et un verre de la fameuse eau furieuse. Dix bonnes minutes plus tard, nous nous attablons à bord du vaisseau nippon et dégustons. Une petite gorgée de notre limonade furieuse gingembre/citron d’abord qui nous envoie au septième ciel. Fiévreusement acidulée et balancée, elle éclate en bouche subtilement révélant toute la richesse du gingembre et du citron fraîchement pressés.

Et Zou! Une bouchée de notre avocat paradisiaque, qui soyons honnête, n’a de sacré que son nom. Pas facile à prendre en main, la galette est bonne et son fourrage est pas mal non plus mais pas de quoi vous emmener à la rencontre de notre créateur. Manque de sauce, d’éclat et de textures aromatiques promis dans la recette. C’est simplement bon et on s’en colle partout. Mes voisins de table nous prennent en pitié et nous offrent un amas de serviettes tout en nous expliquant que leurs sandwichs, le Pink saumon et le Pastrami Fireball manquaient eux aussi de sauce et de saveurs et la crêpe tiède voir froide. La petite salade d’accompagnement, savoureuse, fraîche et épicée est quand à elle parfaite.

L’heure du dessert sonne. Là rien à redire. Notre Sunday, aérien nous arrache un Mmmmm! érotique plutôt gênant qui ne manque pas de faire rire nos nouveaux camarades. La glace, onctueuse, dégoulinante de caramel exquis croustille sous la dent avec ses noisettes délicieusement caramélisées, on y retourne avec gloutonnerie. Ces derniers ne vont pas tarder à nous rejoindre avec un croc! dans un marxito à l’orange/pomelo/Yuzu et l’autre au chocolat. C’est donc dans une ambiance plateau film de boule à la crème pâtissière que se termine le repas avec dans nos sacs non pas la carte du resto, mais une carte de visite plutôt prometteuse.

Marxito, Rond-Point des Champs-Elysées
1 bis rue Jean MERMOZ, 75008
A emporter au +33 1 47 20 92 02
Visuels :MS

Gagnez 4×2 places pour le Woody Club – La Rose pourpre du Caire
L’effrayant agenda des soirées d’Halloween du 31 octobre 2018
Marine Sulitzer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *