Restaurants & Bars
[Chronique] Joséphine : du raffinement avant toute chose

[Chronique] Joséphine : du raffinement avant toute chose

16 mars 2015 | PAR Matthias Turcaud

Dans une ambiance chic aux lumières tamisées, vous pourrez – en toute intimité – siroter tout un arsenal de vins, de whiskys et de cocktails aux petits oignons. Il vous sera également possible de manger un morceau – et pas n’importe lequel -, dans cette maison placée avant tout sous le signe de l’élégance et du raffinement.

On s’installe dans un univers à la fois douillet et relativement anonyme, invitant aux confessions, et conviant les langues à se délier – par son éclairage discret et tamisé, ses deux salles bien distinctes l’une de l’autre.

La carte nous séduit très vite, par son mélange détonant des attendus incontournables et de propositions plus personnelles, tel le cocktail éponyme « Joséphine », une boisson corsée composée de calvados, de chartreuse verte, de citron, d’absinthe ainsi que d’un zeste de pamplemousse.

Notre coup de coeur personnel va pour le Little Belleville, un cocktail frais, sucré et sophistiqué fait de gin certes, mais aussi de fleur d’oranger, de citron vert, de jus de lychee, de liqueur de sureau ainsi que de fruit du dragon, à recommander très chaudement aux buveurs timorés ou à ceux qui souhaiteraient ne pas se confronter tout de go aux whiskys sans chichis.

Le raffinement tangible dans le service, la gestion des lieux et la composition des cocktails se décline aussi en cuisine. Les plats en apparence les plus ordinaires – une salade « César » – sont ainsi transcendés par une sensibilité à fleur de peau et une présentation plus que soignée.

A noter sinon, tous les lundis soirs une programmation hip-hop animée par un dj set de premier choix (ont pu venir, déjà, à titre d’exemple, Richie Reach, DSL, Pierre Siankowski ou encore la Fédération Française de Bagarre), et accompagnée par un bar tender qui pourra vous faire découvrir de nouveaux cocktails de son jus.

Pour plus d’informations, voir ici.

Crédits photos : droits réservés.

Joséphine – Caves Parisiennes, 25 rue Moret (11ème). Tél. (à partir de 17h) : 01 43 38 59 88. Ouvert du lundi au mercredi de 18h à 3h du matin, et du jeudi au samedi de 8h à 4h30. 

« Tartuffe » à Aubervilliers : Welcome to Paradise
[Interview] Bernard-Henri Lévy : « C’est la récurrence, la complicité, la mise en batterie de plusieurs œuvres qui fait que la pensée en surgit »
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *