Mode
L’avant-gardiste urbain Virgil Abloh nous a quittés

L’avant-gardiste urbain Virgil Abloh nous a quittés

28 novembre 2021 | PAR Cloe Assire

En ce dimanche 28 novembre 2021, le monde de la mode perd l’un de ses stylistes les plus connus et respectés de la planète pour son style street couture anti-conformiste. Mais ce n’est pas seulement les industries créatives qui sont en deuil, mais toute une génération, les millenials, qui voyait en lui un symbole d’espoir, de dépassement de soi. Loin du couturier vêtu d’une blouse blanche dans sa cage dorée, retour sur une success story qui marquera l’histoire.

Originaire du Ghana, Virgil Abloh est né en 1980 à Rockford aux Etats-Unis, non loin de Chicago. Très vite, sa curiosité artistique le conduit à la composition musicale avant de poursuivre des études en ingénierie civile puis en architecture. Il se lie d’amitié avec le rappeur Kanye West et devient à seulement 22 ans son bras droit. Alors dans l’ombre, il s’occupe aussi bien du stylisme du rappeur que du design de ses pochettes d’album ou du merchandising de son label. En 2011, il a notamment été le directeur artistique de “Watch the Throne”.

En 2009, sa carrière prend un tout autre tournant lorsqu’il débarque sur la scène de la mode, par l’intermédiaire d’un stage dans la maison italienne Fendi, bien connue de Kanye West. Rapidement, Virgil Abloh décide d’ouvrir un concept store baptisé RSVP Gallery au coeur de sa ville natale. Le succès est au rendez-vous pour ce lieu alternatif où se mêlent street-art et vêtements vintage, une association de styles qui deviendra sa signature tout au long de sa brillante carrière, marquée par des collaborations exclusives retentissantes. 

Il faudra cependant attendre 2013 pour qu’il lance sa marque milanaise Off-White : rapidement, la portée de ses créations est internationale, notamment par le biais d’une collection capsule avec la marque de sneakers Nike. Si la mode se fait dans la rue, Virgil Abloh en est très vite devenu l’empereur tandis que le monde de la mode lui porte une grande attention, alors qu’il est finaliste du prix LVMH en 2015, récompensant cette année-là Jacquemus. Loin d’être un empereur dictant les tendances, Virgil Abloh milite pour davantage de diversité dans les milieux artistiques. Optimiste, il répète que tout est possible et divulgue des messages d’espoir : il donne l’exemple en devenant le premier afro-américain à la tête de la direction artistique masculine de Louis Vuitton. Soucieux des problématiques éthiques et environnementales, Virgil Abloh y proposa notamment la première collection upcyclée pour le célèbre malletier. Ludique, sa mode fait l’unanimité. 

Malheureusement, Virgil Abloh est aujourd’hui décédé d’un cancer contre lequel il se battait depuis désormais deux ans. Le 29 août 2018, il déclarait à Elisabeth Clauss le temps d’une interview : “Mon but ultime est de parvenir à incarner mon époque.». Un pari on ne peut plus réussi pour un homme qui inspirera sans aucun doute les générations futures. 

Crédit :© Off White

A l’Opéra, Le Petit Chaperon rouge est servi aux loups
Chaumont-photo-sur-Loire construit son paysage
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration