Mode
Jean-Paul Gaultier passe sous pavillon espagnol

Jean-Paul Gaultier passe sous pavillon espagnol

05 mai 2011 | PAR Avela Guilloux

Après 12 ans de collaboration, Hermès a revendu l’intégralité de ses participations de la Maison Jean-Paul Gaultier au groupe espagnol Puig, qui devient ainsi actionnaire majoritaire de la maison de couture.

Manuel Puig, vice chairman de Puig et président de la Maison Nina Ricci sera le nouveau président de la marque. Jean-Paul Gaultier reste aux commandes de la direction artistique.

Le président d’Hermès, Monsieur Patrick Thomas, se veut  encourageant :  » Je me réjouis de cette évolution d’une maison qui nous est chère. Je ne doute pas que l’alliance entre Jean Paul Gaultier et la famille Puig la portera vers de nouveaux succès ».

 Marc Puig, Chairman & CEO de Puig, déclare de son côté : « Nous sommes fiers de prendre le relais d’Hermès afin de poursuivre le développement de la Maison Jean Paul Gaultier, marque à forte créavité. Notre entrée au capital de cette Maison emblématique marque ainsi notre volonté stratégique de renforcer le pôle mode du groupe, aux côtés des marques Carolina Herrera, Nina Ricci et Paco Rabanne, et avec l’intention de continuer à le développer dans le futur. « 

Jusqu’en 2016, la licence des parfums Jean-Paul Gaultier reste la propriété de Beauté Prestige International (BPI) qui envisage même le lancement d’un nouveau parfum à la rentrée.

Pour la maison Jean-Paul Gaultier l’entrée du groupe espagnol spécialisé dans les parfums , au chiffre d’affaires de 1.2 milliard d’euros, est un accélérateur certain de croissance quand on sait que l’essentiel de l’activité de la maison repose sur cette branche. Le défi à relever par Puig sera de trouver une rentabilité sur la très créative activité de Haute Couture et de prêt-à-porter.

 

« Gino Severini, futuriste et néoclassique » au Musée de l’Orangerie
Le Festival Villette Sonique du 27 mai au 1er juin 2011
Avela Guilloux

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture