Jeux
« Le roi et la salamandre » quand le CMN célèbre François Ier

« Le roi et la salamandre » quand le CMN célèbre François Ier

11 mai 2015 | PAR Sandra Bernard

En ce 500e anniversaire du couronnement de François Ier, le Centre des Monuments Nationaux (CNM) décide de se démarquer des autres institutions culturelles en proposant non pas une exposition ou des colloques, mais un jeu vidéo sur tablettes et smartphones : Le roi et la salamandre.

Destiné aux 8-12 ans, Le roi et la salamandre est un point and clic en scrolling horizontal 2D. Le joueur incarne alternativement le beau roi et sa malicieuse salamandre nommée étincelle, chacun disposant de capacités particulières nécessaires à la résolution des énigmes parsemant les 11 niveaux que compte le jeu. Chaque niveau présente un monument à la charge du CMN ayant un rapport avec l’histoire du roi : Château d’If, Azay le rideau, palais du Taux, etc.

La prise en main et le gameplay sont assez simples et éprouvés pour ce type de jeu qui permet de découvrir l’histoire (ici de François 1er) en s’amusant. Concernant les informations historiques et les photographies incrustées, c’est le CMN qui se porte caution scientifique. Ainsi, les quêtes annexes permettent de découvrir des objets cachés issus des collections de l’institution.
Le jeu, réalisé par Pinpin team, entreprise spécialisée dans ce type de produit est fluide et intuitif. Notons que, si la première mission est gratuite, le jeu complet et ses patchs coûtent 5€.

Rappelons que le CMN propose jusqu’en juin OFabulis, un jeu vidéo sur navigateur compatible pc et tablette, entièrement gratuit. Il propose de résoudre des énigmes parfois très complexes dans plus de 40 monuments historiques du CMN à travers toute la France et toutes les époques. OFabulis à été réalisé par Edwige Lelievre à l’occasion des 100 ans de l’institution.

[La recette de Claude] Crème brulée au Jasmin
Gagnez 2×2 places pour le concert de Thomston aux Etoiles le 12 mai
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *