Beauté
Des yeux de biche avec le nouveau mascara Volume glamour Max holidays de Bourjois

Des yeux de biche avec le nouveau mascara Volume glamour Max holidays de Bourjois

06 août 2013 | PAR Sandra Bernard

bourjois_slide_mascara_glamour_holidays

S’il est vrai qu’en été l’on a tendance à moins se maquiller, il est quelques petits détails qui font toute la différence. C’est le cas des cils qui peuvent transformer le regard simplement grâce à une petite touche de mascara.

Judicieusement nommé Volume glamour Max holidays, le nouveau mascara de Bourjois met une petite touche de glamour.

Ce petit flacon de 10cm de haut aux courbes féminines est étonnamment ergonomique, ce qui facilite la prise en main.

bourjois-volume_glamour_max_holidays_52_ultra_black_2bourjois-volume_glamour_max_holidays_brosse_2

Sa brosse large et touffue favorise l’application de la cire pigmentée et légère qui allonge visiblement les cils sans que cela se voit, conférant une impression de légèreté malgré la tenue waterproof 24h. Il ne fait pas de paquets à condition de ne pas en abuser. Appliqué sur les cils du bas, il ouvre le regard sensiblement façon babydoll.

bourjois mascara cils du haut
Une fine touche sur les cils supérieurs
bourjois mascara tous les cils
Une fine touche sur les cils supérieurs et inférieurs
bourjois mascara cils de profil
Allongement des cils vu de 3/4 face
bourjois mascara les deux yeux
Comparaison œil gauche avec du mascara uniquement sur les cils de la paupière mobile et œil droit avec du mascara sur l’ensemble des cils.

Outre le noir Ultra Black classique et indémodable, le mascara est disponible  en trois couleurs : Electric Blue, Purple Mania et Green Lagoon.

Testé sous contrôle ophtalmologique, il convient aux yeux sensibles et aux porteurs de lentilles.

Page du mascara sur le site Bourjois

© photographies du flacon : Bourjois, autres photographies : Sandra BERNARD

Lana Del Rey prochainement à l’affiche d’un court-métrage
Campus Stellae tome 1 : le premier chemin du Puy à Moissac
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture