Beauté

Banc d’essai : les crèmes pour les mains

Banc d’essai : les crèmes pour les mains

20 février 2014 | PAR Yaël Hirsch

L’hiver bat son plein. Il y a le froid, les lavages réguliers et la manie de fouiller dans le sac pour attraper ses clés abîment la peau tendre des mains. C’est le moment ou jamais de glisser dans son sac un petit tube de crème qui vient nourrir, protéger et parfumer vos outils premiers. Nous avons essayé 5 crèmes naturellement douces et, si possible, pas grasses!

 

 

1. Karydra de Clairjoie, le soin bio complet. [rating=3]
Mêlant aloe vera, jojoba et karité bio, boosté par de l’extrait hydroglycériné de riz, le petit tube blanc de 50 mL Karndra est un concentré d’hydratation, qui se glisse aisément dans le sac. Les mains ne sont pas grasses et le produit, à 99 % constitué d’indérdients naturels fonctionne, avec deux bémols : il faut en mettre souvent et l’odeur de céréales est parfois un peu brute. 9,90 € le tube de 50 ml.

2. Crème main nourrissante du Laboratoire des sources, la douceur du lait d’ânesse. [rating=3]
Jouez-là comme Cléopâtre avec  cette crème qui cumule les vertus du lait d’ânesse, de l’amande et de la coco. Riche en vitamines A, B1, B2, B6, C et D, elle régénère vraiment l’épiderme. Attention, attendre un peu avant d’utiliser vos mains pour ne pas graisser ce que vous attrapez et tube de 80 mL pas toujours facile à glisser dans le sac, à garder plutôt sur sa table de chevet.  Prix attractif : 10.50 euros les 80 mL.

3. Crème pour les mains du Dr Hauschka,  l’efficace [rating=5]
Tube effilé, ingrédients au nom mystérieux dont la figure de proue est le Bryophyllum, plante dont le métabolisme est adapté à la sécheresse, et bonne odeur de plante médicinale, la crème pour les mains du Dr Hauschka hydrate, protège, réveille un peu et ne laisse pas de film gras. Certainement votre plus classique compagnon d’hiver. 50 mL, env.15 euros.

4. Soin des mains de Douceur Cerise, le concon [rating=4]
Soi cocooning d’hiver, mis au point au cœur de la Chartreuse, la crème pour les mains douceur cerise ajoute à la recette classique : karité + aloe vera une touche de cèdre lumineux. l’huile de sésame apporte un vrai soulagement immédiat aux mains abîmées, l’odeur est également réconfortante et le format permet de l’emporter partout et de le poser sur le bureau. Attention au film gras… Il faut laisser pénétrer avant d’enfiler ses gants! 50 mL, 16 euros.

5. Crème pour les mains minérale Ahava, une bouffée d’été [rating = 5]
On sort ici de la spirale bio pour une crème qui a minima sans parabène. Riche du savoir-faire de la cosmétologie de la mer Morte, cette crème pour les mains minérale ne révèle pas les secrets de sa composition qu’elle condense sous le brevet « Osmoter™ ». Mais le résultat est là : hydratation, protection, fraîcheur et odeur d’été et de désert de neguev torride en plein hiver parisien. 100 mL, 15 euros.

visuel : photo de Yaël Hirsch

[Critique] « La Belle et la Bête » : Léa Seydoux et Vincent Cassel réunis par Christophe Gans pour revisiter avec un certain talent un grand classique
Les soirées du week-end du 21 février
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *