Théâtre
Le petit coiffeur, succès annoncé au Théâtre Rive Gauche

Le petit coiffeur, succès annoncé au Théâtre Rive Gauche

13 octobre 2020 | PAR Geraldine Elbaz


Après Adieu Monsieur Haffmann (4 Molière en 2018) et La famille Ortiz, la nouvelle création de Jean-Philippe Daguerre nous replonge dans la période sombre de la seconde guerre mondiale, au cœur de la famille Giraud, coiffeurs de père en fils. Une incroyable épopée familiale, depuis le 8 octobre au Théâtre Rive Gauche.

Chartres, août 1944, juste après la libération de la ville. L’heure est venue aux règlements de comptes entre les résistants et les anciens collabos. Chez les Giraud qui tiennent un salon de coiffure, c’est Pierre (Félix Beauperin) qui a repris l’entreprise familiale avec sa mère (Brigitte Faure), à la mort de son père dans un camp de travail un an plus tôt. Lise Berthier (Charlotte Matzneff), une jolie cliente du salon pour femmes, va faire la rencontre de Pierre, artiste peintre à ses heures perdues, et poser pour lui. Une idylle va naître entre eux dans un contexte historique compliqué…

C’est à partir de la célèbre photo du photographe Robert Capa « La tondue de Chartres » qu’est née la fiction créée et mise en scène par Jean-Philippe Daguerre autour de cette famille haute en couleur dans une France portant les stigmates de la guerre. Sur le cliché, la jeune femme est rasée, marquée au fer rouge sur le front et serre contre elle un bébé de trois mois. Elle est conspuée par une foule qui l’entoure, dans les rues de Chartres le 16 août 1944.

L’intrigue inventée par l’auteur se base sur un fait réel dramatique et adopte le point de vue du tondeur, du « petit coiffeur » qui va devoir raser ces femmes à la Libération.

Comme dans ses précédentes pièces récompensées, Jean-Philippe Daguerre réunit tous les ingrédients du succès : un casting impeccable, une histoire de famille et ses secrets, un contexte historique fort, une jolie scénographie, des décors et costumes recherchés et élégants, et bien entendu ce qu’il faut de rebondissements…

Tout y est pour ravir le public qui appréciera particulièrement le jeu des comédiens, tous excellents et complètement investis dans leurs rôles. L’esthétique globale de la pièce, mise en exergue par de très belles lumières et une mise en scène parfaitement orchestrée renforce la qualité de l’ensemble et c’est une fois de plus une belle réussite.

En route vers un prochain Molière ?

Photos : Affiche et (c) Fabienne Rappeneau

Le petit coiffeur

De Jean-Philippe Daguerre

Au Théâtre Rive Gauche

Avec Félix Beauperin, Arnaud Dupont, Brigitte Faure, Romain Lagarde, Charlotte Matzneff

Création depuis le 8 octobre 2020

Durée : 1h20

Entretien avec Chantal Loïal, pour la quatrième édition du Festival Le Mois Kréyol
La Seine Musicale : Honore Antonio Vivaldi avec Léa Desandre et l’ensemble Jupiter
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *