Classique
La Seine Musicale : Honore Antonio Vivaldi avec Léa Desandre et l’ensemble Jupiter

La Seine Musicale : Honore Antonio Vivaldi avec Léa Desandre et l’ensemble Jupiter

13 octobre 2020 | PAR Jean-Marie Chamouard

 

Le 11 Octobre 2020, à 16H, la Seine Musicale consacre un concert entier à Antonio Vivaldi. L’ensemble Jupiter exécute trois concertos et Léa Désandre interprète des extraits de musique vocale et d’opéra.

Antonio Vivaldi (1678-1741), le « prêtre roux » vénitien, était l’un des principaux compositeurs de l’époque baroque et il nous laisse une œuvre immense. Ce concert est une immersion dans l’œuvre de Vivaldi puisqu’il aborde ses opéras, son œuvre vocale et ses concertos pour solistes. La Seine Musicale accueille pour la première fois l’ensemble Jupiter, fondé en 2018 par le luthiste Thomas Dunford. C’est un collectif de jeunes musiciens qui souhaitent faire revivre la musique ancienne et baroque, la rendre accessible, attirante au public. Ce concert doit nous faire redécouvrir Antonio Vivaldi dans l’esprit de la musique de chambre d’alors, avec spontanéité et intimité. Léa Désandre est une mezzo soprano, révélation des Victoires de la Musique en 2017, qui chante surtout le répertoire baroque en particulier avec l’ensemble Jupiter.
L’opéra est à l’honneur : le concert s’ouvre avec le célèbre « Vedro con mio diletto », l’air d’Anastasio dans Giustino, opéra composé par Vivaldi pour le carnaval de Rome en 1724.La voix de Léa Desandre touche d’emblée l’auditeur, une voix chaude, mélodieuse, envoûtante. Elle interprétera ensuite des extraits de Farnace, d’Ottone in Villa et de Griselda. Juditha triumphams est le seul des quatre Oratorios écrits par Vivaldi qui nous soit parvenu .Il relate la victoire des Vénitiens sur les Turcs à Corfou en 1716 et rappelle aussi le personnage biblique de Judith. Dans « Armatae face et anguibus » la musique par son rythme, ses accords exprime la colère, la furie de Judith, en héroïne vénitienne. La cantatrice interprète cette musique fougueuse avec énergie et virtuosité. Impressionnant. La musique vocale religieuse enfin. Léa Désandre chante un court extrait de la cantate Nisi Dominus . « Cum dederit » est un air célèbre, suscitant recueillement et émotion .Une mélodie divine. Les gammes chromatiques montantes illustrent l’itinéraire du croyant vers Dieu.
Trois concertos se sont intercalés. Le concerto pour basson, une œuvre originale interprétée par le bassiste Peter Whelan. Lors du premier et du troisième mouvement la musique est légère, joyeuse même si le basson devient parfois interrogatif. Le largo central est un solo du basson, mélancolique et langoureux, de toute beauté. Le concerto pour Luth interprété par Thomas Dunford nous fait redécouvrir la douceur de cet instrument en particulier dans le deuxième mouvement qui est une complainte amoureuse, délicate, intime. Un moment de grande émotion pour le spectateur. Le concerto pour violoncelle enfin : les premier et troisième mouvements pourraient rappeler la musique de JS Bach. Le mouvement central est presque un solo de violoncelle, une romance, qui mettent en valeur le talent de Cyril Poulet.
Le concert se termine par un retour à l’opéra avec un extrait de Griselda. « Agitata due venti » exprime les tourments amoureux de Constanza et souligne encore le talent de la cantatrice.
Ce concert entièrement consacré à Vivaldi nous a fait découvrir des œuvres variées, certaines peu connues, de Vivaldi grâce à un programme original et équilibré. Le plaisir des musiciens était palpable et communicatif. La jeunesse et la spontanéité des musiciens étaient bien là, avec les « bis » le concert s’est clôt en chansons… ! La venue de l’ensemble Jupiter à la Seine Musicale était une première et ce fut un vrai succès.

Visuel : Affiche

Le petit coiffeur, succès annoncé au Théâtre Rive Gauche
Nâzim Boudjenah, pensionnaire de la Comédie-Française sera jugé pour “violences sur conjoint” et “menaces de mort »
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *