Théâtre

le Cortège du Tchoulent, un  cabaret Musical Gastronomique ( annonce)

le Cortège du Tchoulent, un cabaret Musical Gastronomique ( annonce)

16 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Cabaret-Musical Gastronomique qui nous emporte au coeur des richesses gustatives du monde yiddish. Poêlée de poésies, fricassées contées, odes liquoreuses et envolées ennivrées. Papilles affolées par les délices de la yiddishkait dans une plongée artistique onirique, teintée de folie, qui déconstruit les poncifs et consacre l’hédonisme. Ce festin de fête est à déguster par tous et pour tous!

La metteuse en scène, Miléna Kartowski, raconte : « Le Tchoulent en cortège est escorté, porté, sacré et consacré. Marmites bouillonnantes, mariée brulante, victuailles ardentes, le Tchoulent est acclamé, nimbé de vapeurs, après des heures au four mijoté, il est notre trophée des jours d’antan. Madeleine de Proust d’un monde englouti il ranime, enfouies, les gourmandises de l’esprit. On le touche avec respect après sa nuitée au four, on le hume comme le parfum de nos ancêtres et on le goûte, on le ressent telle la matière organique originelle de notre culture yiddish.

La nourriture s’est ainsi imposée comme une matière poétique et onirique rêvée, dotée d’une forte symbolique liturgique mais aussi charnelle, comme la matière créative et créatrice par excellence. Chanter les repas de fêtes, jouer les rites, créer le tourbillon familial lors des célébrations, réinventer la danse des préparations aux fourneaux grâce à la nourriture. Les mets nous rappellent à notre histoire mais sont avant tout vecteurs de transmission. Ce sont des entités vivantes qu’il faut laisser parler tels de vieux sages recelant les secrets de l’existence juive. Laisser la créativité de la parole gastronomique yiddish, délice sublime, nous tacher avec bonheur et, partir loin, très loin avec elle. »

A découvrir à l’espace Kiron!

Director’s Cut, nouvel album de Kate Bush
Les étoiles mondiales du ballet au profit du Japon
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *