Théâtre
« La Fête » est réjouissante à la Manufacture (Avignon Off)

« La Fête » est réjouissante à la Manufacture (Avignon Off)

08 juillet 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Une mère folle à lier, le même mari depuis 30 ans et un fils toujours à la maison. Ce soir, c’est « La fête », l’anniversaire de mariage! Le collectif De Quark vous invite à cette soirée démente. Rendez vous à la Manufacture à 17h20.


De Quark fait du théâtre écolo… Depuis 2004, ils recyclent leurs textes, leurs costumes et leurs idées. Comme cela ils obtiennent des petites formes qu’ils peuvent ajouter à de précédentes créations. Chaque spectacle est une part d’un ensemble. A Avignon, ils proposent La fête de De Spiro Scimone (texte publié aux éditions de l’Arche).
Sur un plateau nu qui va peu à peu se charger, une femme en robe rose, face public, assène son mari de propos obsessionnels. Le sel est mauvais pour la santé, as-tu pensé à te laver derrière les oreilles, tu dois boire du lait… et on en passe! Elle fait de même avec son fils qu’elle étouffe sans relâche. Chaque phrase est sujette à une montée en puissance de l’hystérie. Sur le côté, un garçon assis mène la mise en scène en marquant les « pauses ».
Textes à la main, les comédiens naviguent entre lecture et performance, brouillant les codes des spectateurs. Le second degré et le cynisme règnent sur le plateau et cette fête devient hilarante. C’est en riant aux éclats que l’on voit le décor se transformer pour une mise en place extrêmement brillante, de la vidéo permettant aux protagonistes de se regarder… enfin… seulement à travers un écran.
Le texte est dantesque, les comédiens déploient une idée à la seconde avec un talent monstre. La fête sera l’un des spectacles indispensables du festival.

Rosie Huntington-Whiteley : La face cachée de la lune
Live report : Haute cuisine Paris du 7 au 10 juillet
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

5 thoughts on “« La Fête » est réjouissante à la Manufacture (Avignon Off)”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *