Théâtre

[AVIGNON OFF] La violence des potiches au Pixel Avignon

[AVIGNON OFF] La violence des potiches au Pixel Avignon

20 juillet 2017 | PAR Maïlys Celeux-Lanval

Qu’on ne s’y trompe pas : derrière un titre aussi étonnant que La violence des potiches, spectacle présenté au Pixel Avignon du 7 au 30 juillet 2017, il y a bien un propos féministe – suivant ainsi l’un des thèmes fondateurs de la 71ème édition du Festival d’Avignon. Ici, place aux mots de Marie Nimier, écrivaine faite de luttes et de sensibilité qui décrit, grâce à une suite de monologues, la vie d’une femme d’aujourd’hui. Courrez donc voir ce seule-en-scène fantaisiste et féministe d’Isabelle de Botton, qui adapte avec une folie douce à l’oreille ce texte qu’elle aime tant et qui nous a fait rosir de plaisir!

Grâce à une succession de témoignages féminins, Marie Nimier, ici dite avec éclat par Isabelle de Botton, dresse le portrait d’une femme d’aujourd’hui à travers diverses expériences. La comédienne se met alors dans la peau de plusieurs femmes confrontées à un même monde machiste, elle-même se faisant potichiste (c’est-à-dire fabricante de grands vases qu’elle décore au fil du spectacle !).

Certaines sont effacées, d’autres s’affirment, et toutes témoignent d’une réalité d’oppression. Car la violence est quotidienne et commune à toutes, la lutte féministe s’affirme de mille manières, telle une boule à facettes qui prend, sous nos yeux amusés et conquis, la forme de ces petits portraits rapides.

De temps en temps, Isabelle de Botton interpelle l’autrice Marie Nimier et lui jure son amour : car l’écrivaine a su mettre des mots si justes sur ce qu’elle ressentait, la comédienne répète sa reconnaissance, et met ainsi en scène un joli clin d’œil aux origines littéraires de son spectacle.

C’est très frais, et plus le spectacle avance, plus l’originalité et la justesse du propos séduisent. Car le féminisme fait, nous l’avons dit, partie cette année du programme officiel du Festival d’Avignon, il est bon de compléter votre agenda du IN par ce joli spectacle du OFF.

Informations pratiques :
La Violence des potiches
Au Pixel Avignon
Du 7 au 30 juillet (sauf les 11, 23 et 24)
Tarifs : entre 12 et 17 euros

Les Google Glass font leur retour!
FESTIVAL AFROPUNK PARIS : JOUR 2 – immersion massive dans la musique afro contemporaine
Maïlys Celeux-Lanval

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *