Théâtre
Avignon OFF : Boxing Shadows, Isabelle Starkier met du sens sur les gants

Avignon OFF : Boxing Shadows, Isabelle Starkier met du sens sur les gants

22 juillet 2021 | PAR La Rédaction

Dans le jardin des Carmes jusqu’au 29 juillet, nous assistons à la confrontation d’un ancien boxeur devenu bibliothécaire avec une migrante pickpocket désabusée. Ou comment le noble art porte un uppercut aux idées reçues.

Par Noëlle Réal

Lui est un boxeur retraité qui file une petite vie sans accro comme bibliothécaire à Paris. Elle, une jeune pickpocket sans papiers, migrante avec des rêves de France idéale et des préjugés bien ancrés.
 
À la faveur d’un vol de portefeuilles, leurs destins se percutent dans un Paris où la mort rôde (l’action se situe après les attentats), symbolisée par une ombre lyrique qui ponctue les scènes d’airs tantôt glaçants, tantôt envoûtants. 
 
Qui sera le sauveur de l’autre ? Comment la boxe, érigée au rang d’art libérateur de l’âme, va permettre à Ariane de retrouver le fil d’une vie digne ?
La mort aura-t-elle le dernier mot ?
 
Roland Timsit (qu’on avait beaucoup aimé dans Le Courage de ma mère aux Halles en 2019) montre encore l’étendue de sa palette de jeu en campant ce boxeur plein d’humanité et de malice. La maturité de son jeu contraste avec la grande fraîcheur de sa partenaire de scène Clara Starkier.
 
Une pièce sur la transmission de valeurs, sur l’indispensable utilité d’une main tendue.
 
Où ? Dans la cour du jardin des Carmes, tous les soirs à 18 heures (sauf le lundi), jusqu’au 29 juillet. Départ à pieds du Théâtre des Carmes
 
Mise en scène Isabelle Starkier
Texte Timothy Daly
 
Visuel : Autorisation d’utilisation donnée par le service de presse du spectacle
 
Agenda cinéma du 21 juillet
Contrepoint : réflexions sur Samson de Brett Bailey
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture