Théâtre
Après La Fin de Dennis Kelly mis en scène par Philippe Baronnet

Après La Fin de Dennis Kelly mis en scène par Philippe Baronnet

08 septembre 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Philippe Baronnet réussit un petit bijou de mise en scène avec la pièce de Dennis Kelly, Après la fin. Dans un dispositif en bi frontal, tout est restitué dont la singulière tension de l’intrigue.

Après l’apocalypse

Louise se réveille enfermée dans un abri antiatomique avec Mark, un collègue de travail. Ils étaient dans un bar lorsqu’une attaque nucléaire est survenue. Toujours prêt au pire, Mark avait pourvu au nécessaire : des boîtes de chili, du riz, un jeu de Donjons &Dragons. Mark a sauvé Louise de la fin du monde et désormais la protège. Dans un huis clos sobre mais sous tension, chacun sera confronté à ses propres peurs et parallèlement à ses propres déviances.

Magnifique sidération

Cette tragédie contemporaine a valu à son auteur le prix de la National Theatre Foundation d’Angleterre soulignant le talent exceptionnel d’un dramaturge en début de carrière. Elle vaudra bientôt à Philippe Baronnet l’estime du public et de la critique tant sa mise en scène et sa scénographie impressionnent de génie et d’efficacité. Dans un dispositif bifrontal, avec trois plaques lumineuses ajoutées à la salle du théâtre de Belleville, le metteur en scène joue avec les noirs qui deviennent écriture. À ce motif scénique s’ajoute une autre écriture, celle de l’accompagnement en life à la batterie de l’excellent Lucas Jacquart. Les comédiens jeunes espoirs prometteurs finissent de donner vie à la pièce.

Après La Fin de Dennis Kelly est une pièce faussement simpliste ; un huis clos où un ado amoureux séquestre l’objet de son désir tient du roman-photo. Sauf que l’écriture exigeante du dramaturge anglais saisit beaucoup de l’inquiétude, des sentiments ambigus, des terreurs, de la déréliction des personnages et aussi de la stupeur quasi animale de celle qui entrevoit l’abîme sombre de son protecteur.

Clément Ohlmann, Colomba Giovanni, étayés par la mise en scène formidable de Philippe Baronnet nous restituent tout cela et nous attrapent sans pause. Une heure trente de très bon théâtre anglais.

Après La Fin

Texte Dennis Kelly

Mise en scène Philippe Baronnet

Jeu Clément Ohlmann, Colomba Giovanni

Batteur Lucas Jacquart

Lumières Mathilde Foltier-Gueydan

Scénographie Philippe Baronnet

Théâtre de Belleville
16 Passage Piver – 75011 Paris
www.theatredebelleville.com

Billetterie en ligne : https://theatredebelleville.mapado.com
Par téléphone : 01 48 06 72 34
Par mail : [email protected]

Crédit photo ©KYRNEA

Gérard Garouste: « Ma mise en scène de l’absence »
“Z comme zombie” : voyage dans un pays mutant
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture