Performance
L’Etrange Cargo entre au port de la Ménagerie de Verre

L’Etrange Cargo entre au port de la Ménagerie de Verre

06 mars 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Dire qu’à Toutelaculture on est fan de cet autre festival inaccoutumé est un euphémisme. On languissait ce temps fort de la scène chorégraphique et performative si chère à la Ménagerie de Verre. Happy news, ça commence mardi 12 !

On se souvient de Génod sculptant l’espace noir de la Ménagerie de verre en tant qu’énigmatique palimpseste dans un trés chic accident, ou de Lou Doillon dans la prairie d’Arthur Nauzyciel ou de la troublante immersion épileptique de « @ ». Arrêtons là l’argumentaire par l’exemple, vous l’aurez saisi, L’Etrange Cargo fait la part belle aux sensations et à l’intime. On ne sort jamais indemne des spectacles proposés.

Pour cette dix-huitième édition, Vincent Thomasset entrera le premier en scène avec une création, Bodies in the cellar, où il déconstruira »un monument de « l’entertainment »des années 40 Arsenic and old lace de Frank Capra. Ensuite, l’habitué des lieux, celui qui fait ici régulièrement le Gilles, Robert Cantarella proposera une série de 5 variations à partir des Faust (Goethe, Murnau,Valéry,…) de Stéphane Bouquet, Liliane Giraudon et Christophe Honoré.. Un jeu avec les monstres qui s’annonce passionnant puisque le plateau sera ouvert, on pourra y croiser, entre autres, Michel Corvin, Alexandre Meyer, Nicolas Maury et Béatrice. Venet. Le collectif IMAR (L’institut de recherche ne menant à rien) se mettra autour de la table pour performer au sujet Du caractère relatif de la présence des choses… tout un programme dont on ne sait rien. Sur la clôture du festival, on en sait déjà un peu plus. Cyril Teste offrira dans sa dernière création, Pour rire pour passer le temps, un autre duo que celui irradiant dans Sun. Ici, il devrait frapper et taper dans le mille avec un spectacle sur la violence.

N’hésitez pas, montez à bord de l’Étrange Cargo, la mer sera agitée, mais le voyage sera beau et vous transportera bien loin.

Visuel : (c) Robert Cantarella

Tout le programme :

Bodie in the Cellar- Vincent Thomasset / du 12 au 16 mars

Faust Saison I – Robert Cantarella / du 19 au 23 mars

Du Caractère Relatif De La Présence Des choses – Cie IRMAR / du 26 au 30 mars

Pour rire pour passer le temps – Cyril Teste / du 2 au 6 avril

Snoop Dogg en concert au Zénith le 4 juillet
Berlin veut garder son mur
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *