Spectacles
Paris Quartier d’Été déborde de Paris

Paris Quartier d’Été déborde de Paris

24 juin 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Tout comme récemment les DDay’s, entendez la semaine du design parisienne, le spectacle vivant lui aussi quitte les limites de la capitale. C’est à Nanterre, Epinay sur Scène, à Pantin et à Gennevilliers que Paris Quartier d’Été viendra diffuser sa belle prog’

Affiche-lightAu menu cette année, un festival qui, comme à son habitude chevauche les mois de juillet et d’août pour permettre à tous les parisiens et à tous les vacanciers de voir du théâtre, de la danse et du cirque dans  des lieux généralement superbes. A Nanterre, Mamela Nyamza présentera Hatched – Mini-tournée. Ce seront les premières représentations à Paris et elles auront lieu dans le cadre des Saisons Afrique du Sud-France 2012/2013. Elle ira ensuite jouer à Épinay-sur-Seine et à Gennevilliers. Comment devient-on une femme en Afrique du Sud… et ailleurs ? Comment trouver et préserver son identité par-delà les coutumes, les rituels du mariage, les usages domestiques ? Accompagnée sur scène par son fils de 13 ans, la danseuse et chorégraphe Mamela Nyamza explore le parcours qui mène aux plus précieuses indépendances.

Le fil du programme laisse apparaître de belles choses, notamment la reprise du spectacle Refuse the hour de William Kentrige, créé à Avignon en 2012. Absolument formidable, la bande Belges de Peeping Tom sera au Monfort, pour 32 Rue Vandenbranden. « Égarée dans un improbable paysage de bout du monde, scintillante d’étrangeté, la rue Vandenbranden des Peeping Tom procure l’impression inédite de pénétrer par effraction dans le rêve de quelqu’un d’autre. Parfois, ça fait peur ; parfois, ça fait rire ; parfois, ça propulse plus avant dans un nouveau songe. »

L’acrobate Chloé Moglia présentera une création. « Quel est notre plaisir à regarder quelqu’un suspendu dans le ciel d’une ville ou d’un chapiteau ? Sommes-nous là pour assister à l’envol, pour redouter la chute, pour admirer la performance d’un super-héros ? Ou pour nous projeter très haut vers des espaces inconnus ? Loin de l’épate de la vaine acrobatie, Chloé Moglia met son talent au service d’une très humble prouesse : faire sentir ce qui se passe en l’air et avec l’air. »

Du côté de la performance, c’est à Pantin qu’il faudra aller le 31 juillet pour l’expérience téléphonique de Lotte Van den Berg. Vous penserez voir des fous parler seuls… vous vous tromperez peut-être !

Depuis 23 ans, ce festival permet d’offrir de nombreuses créations et des premières parisiennes, souvent dans des lieux inattendus. Un immanquable de l’été, qu’il soit pourri ou chaud !

Tout le programme : ici.

Visuel : (c) Laurie Rosenwald

Infos pratiques

festival Côté Court
Galerie Visio Dell’Arte
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture