Expos
Exposition « Nelson Mandela, de prisonnier à président » : hommage à un symbole

Exposition « Nelson Mandela, de prisonnier à président » : hommage à un symbole

30 mai 2013 | PAR Ines Zorgati

 

C’est dans le cadre des saisons d’Afrique du Sud en France que s’ouvre aujourd’hui l’exposition dédiée à Nelson Mandela à l’Hôtel de Ville de Paris. Jusqu’au 6 juillet prochain, son statut iconique et la multiplicité de sa personnalité sont mis à l’honneur à travers photos, vidéos et témoignages. Prisonnier politique, leader, militant des droits de l’Homme, négociateur et homme d’État, retour sur la vie d’une icône.

Inaugurée hier par Bertrand Delanoë, le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius et le ministre Sud-Africain des Arts et de la Culture Paul Mashatile, l’exposition consacre ses deux grandes salles au combat et à la vie mouvementée de Mandela, « l’honneur de l’Humanité » selon les mots du Maire de Paris.

Le ton est donc lancé. Des posters géants le représentant en président triomphant et adulé aux photos plus intimes de son enfance, tout l’Hôtel de Ville vibre en hommage à ce personnage hors norme. Et c’est cet aspect de polyvalence et de diversité propre à sa personnalité qui est particulièrement mis en valeur tout au long du parcours proposé, retraçant les événements marquants de sa vie chronologiquement.

On le savait engagé, symbole d’une lutte vers l’égalité et président charismatique de 1994 à 1999, on le découvre également élève brillant, négociateur de talent et père meurtri par la disparition de trois de ses enfants. Les vingt-sept années qu’il a passées derrière les barreaux, le combat et les valeurs portées par Mandela ainsi que les moments forts de l’Histoire Sud-Africaine sont retracés dans une optique de réalisme grâce aux nombreux témoignages vidéos.

Ainsi, des reportages à l’époque censurés par les autorités d’Afrique du Sud, ainsi que des documentaires de propagande, ou des vidéos représentant Mandela lui- même parlant de sa jeunesse ou de son engagement accentuent la portée saisissante de l’exposition.

Un hommage vibrant en l’honneur du symbole de Liberté qu’est aujourd’hui devenu Nelson Mandela, qui parvient néanmoins à éviter l’adulation excessive. « Ce n’est pas un Saint. Nous avons voulu mettre en avant ses valeurs et les moments importants de sa vie, ce qui inclut aussi certaines de ses erreurs », nous confie Christopher Till, directeur du Musée de l’Apartheid de Johannesburg, à l’origine de cette exposition.

La saison Sud Africaine en France s’ouvre donc sur cette exposition complète dédiée à la personnalité symbole de la nation à travers le monde, et annonce un été riche en événements culturels placés sous le signe de l’amitié France-Afrique du Sud. Retrouvez en la programmation sur le site www.france-southafrica.com.

Visuels: (c) photos de l’exposition, par Inès Zorgati

Infos pratiques

Espace B
Les Rires du Monde de Saint Denis
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture