Opéra
Saison 18/19: Retour aux fondamentaux pour l’Opéra National de Montpellier

Saison 18/19: Retour aux fondamentaux pour l’Opéra National de Montpellier

21 juin 2018 | PAR Solene Paillot

Cette semaine, la programmation de la saison 2018-2019 de l’Opéra national de Montpellier a été dévoilée et est venue confirmer un retour aux fondamentaux mais aussi beaucoup d’entrée au répertoire nous a confié Valérie Chevalier, la directrice générale de l’Opéra Orchestre National de Montpellier Occitanie. 

 

Pour cette nouvelle programmation, la section opéra comptera sept spectacles dont de nombreuses entrées au répertoire avec Mam’zelle Nitouche, Fantasio et Don Pasquale dirigé par Michele Spotti et mis en scène par Valentin Schwarz. Le songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten et son compagnon Peter Pears se veut être une toute nouvelle production bercée par les thèmes de la pureté, de l’innocence, de la nuit et du songe. Simon Boccanegra de Giuseppe Verdiqui « qui n’avait pas été donné depuis 1992« , indique Valérie Chevalier, clôturera la saison. Le tout ayant pour but de « contribuer au rayonnement culturel de la région et de toucher un large public car la ville de Montpellier est une ville jeune » ajoute la directrice. Du côté symphonique, le programme de la saison nous offre un concert de la révélation lyrique, Elsa Dreisig intitulé Héroïnes d’Orient. Jean-François Verdier nous mènera dans un parcours musical original articulé autour du Quatuor à cordes n°8 de Chostakovitch. Pour les voix, seront présentées : un récital de Marie-Nicole Lemieux, trois concerts de Nathalie Stutzmann et son ensemble Orfeo 55, une soirée avec le contre-ténor français Philippe Jaroussky ainsi qu’un récital du contre-ténor polonais Jakub Józef Orli?ski et son timbre lumineux et percutant. Cette année, la célèbre pièce La Tour de Nesle sera mise à l’honneur pour les 130 ans du théâtre de l’Opéra Comédie. Deux courtes comédies romantiques de Chaplin accompagnées d’une partition originale de l’Orchestre national de Montpellier seront également présentées lors du ciné-concert. L’Opéra Junior lui, proposera La Belle au bois dormant, ouvrage lyrique du compositeur italien Ottorino Respighi et un « petit » Barbier. L’Opéra National de Montpellier complète son offre musicale avec un Escape Game, des scènes ouvertes, des Promenades sonores, le Festival Klang ! ainsi qu’avec des soirées en compagnie de Montpellier Danse, l’Orchestre de Montpellier et le Ballet du Capitole de Toulouse. Enfin, cette saison sera accentuée sur le numérique, « nous travaillons en collaboration avec ArtFx depuis la saison dernière. Nous cherchons à developper des jeux autour des opéras pour renouveler notre offre » a conclu Valérie Chevalier. Pour en savoir plus sur les dates et les distributions rendez-vous sur le site de l’opéra.

Visuels : ©Affiches Opéra National de Montpellier

« Argo » de Jacopo Baboni Schilingi a investi le Grand Palais avec Camille Fournet
Notre sélection provinciale pour la fête de la Musique 2018 !
Solene Paillot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture