Jeune Public

Jazzoo 2, Oddjob impose du grand jazz pour les petits à Jazz à la Villette

Jazzoo 2, Oddjob impose du grand jazz pour les petits à Jazz à la Villette

01 septembre 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam


Ce sextet n’a rien en commun avec le méchant de James Bond auquel il pique son nom de scène.Il est composé de cinq musiciens et d’une VJ qui savent très bien jouer pour des petits monstres qui ont le sens du rythme.

Jazz à la Villette continue son chemin avec des formes éclectiques, l’afro-beat du fils de Fela a ouvert jeudi et ce samedi matin, l’ambiance était tout aussi chaleureuse. Le spectacle s’adresse aux maternelles et aux petits primaires. Il s’agit, de façon finalement classique, d’un ciné-concert où des courts animés nous installent dans un univers animalier. Oddjob a déjà joué au festival en 2016 et c’est donc au deuxième volet de Jazzoo que nous sommes invités à assister.

Alors, que se passe-il derrière les portes invisibles du zoo ? Un ver de terre pleure car il a faim, un crocodile magne tout mais vraiment tout sur son passage, et la famille hérisson manque de se faire écraser en traversant la route… par exemple.

La scène du studio est pleine : Goran Kajfes est à la trompette, Per « Ruskträsk » Johansson au saxophone alto à la flûte et à la clarinette basse, Daniel Karlsson au piano, au fender Rhodes et à l’orgue électrique, Torbjörn Zetterberg à la contrebasse et à la basse, Lars Skoglund à la batterie et Helene Berg, VJ est « aux animaux ». C’est grâce à elle que les animations très rondes et très colorées défilent sur le grand écran pendant qu’en contrebas, le sextet accompagne l’image, sans la traduire. Ils renforcent les émotions et ajoutent du récit au dessin. Du point de vue du jazz, c’est parfait. Un jazz exigeant, et pour le coup, pas simplifié sous prétexte que le spectacle est un jeune public. Les rythmes sont cassés, on passe du blues au swing dans une grande liberté. Quelques fois on ferme les yeux pour savoir si « ça passerait comme ça », et la réponse est oui.
Jazzoo 2 deviendra un livre cd à l’automne qu’il faudra absolument se procurer.

La playlist de la rentrée
Festival de Deauville, jour 1 : Elle Fanning et Mélanie Laurent stars, la compétition commence
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 réflexions au sujet de « Jazzoo 2, Oddjob impose du grand jazz pour les petits à Jazz à la Villette »

Commentaire(s)

  • Bonjour Amélie,
    Nous souhaitons le groupe Oddjob et moi-même, leur manager, agent, relations presse, etc) vous remercier chaleureusement pour ce très fin compte-rendu. Sincèrement ravie que ce concert-illustré vous ait plu !
    N’hésitez à me communiquer vos coordonnées afin d’avoir le plaisir de vous adresser le prochain livre-audio Jazzoo ….. Be Zoo Jazz ! à paraître en octobre prochain et aussi le premier : Jazzoo…. Jazzons avec les Animaux, si vous ne l’avez pas déjà.
    Encore un grand merci ! Bien à vous, Martine Croce

    septembre 1, 2018 at 20 h 39 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *