Jeune Public
[Avignon Off] L’imaginarium, danse contemporaine onirique pour les mômes

[Avignon Off] L’imaginarium, danse contemporaine onirique pour les mômes

14 juillet 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Quand on apprend que Yan Giraldou, danseur d’Angelin Preljocaj,est sur scène pour un jeune public dès trois ans on court. L’Imaginarium est un conte dansé qui revisite avec poésie toutes les histoires que l’on raconte aux enfants.

« Il était une fois, ou peut être deux … » nous dit une voix off. Il y a devant nous une cabane transparente. On devine un petit chapeau, une pomme et bientôt un danseur se dévine. Il est en quête mais en quête de quoi ? C’est tout l’objet de cette jolie forme. Lui est l’homme orchestre, gérant sa lumière et ses effets en même temps que sa danse frise le mime. Il cherche ses ailes, court à perdre haleine, mais cela sans quitter terre.

Bientôt, son initiation va se développer. Il se lèvera et sa danse s’inscrira dans la grammaire exacte d’Angelin Preljocaj. Le geste est néo classique, faisant la part belle aux courbes, aux ondulation d’un dos souple et au regard très présent.

A la fin du spectacle, un atelier est proposé aux gamins, leur permettant avec intelligence de dessiner leur version de ce conte où ils entendent les noms de Blanche Neige et de Boucle D’or se faire malmener avec douceur.

Date: Du 7 au 30 juillet 2016 à 10h30 et 11h40 (relâches les lundi)

Lieu: à l’Artephile, 7 rue du Bourgneuf-Avignon

Durée : 40 mn

[AVIGNON OFF] ANDROMAQUE AU THÉÂTRE DE L’OULLE
[Live report]: Les Francofolies, jour 1: Grand Blanc et Frère Animal plutôt que Louane et Mika
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *