Danse

Emanuel Gat prend le Peyrou [Montpellier Danse]

Emanuel Gat prend le Peyrou [Montpellier Danse]

26 juin 2017 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En 2013,  Emanuel Gat était l’artiste associé de la 33e édition du  Festival Montpellier Danse où il est régulièrement invité. Le chorégraphe israélien qui a si souvent séduit le public parisien est pour cette année convié à présenter, du Peyrou à la Mairie, des Duos dans l’espace public. Il y en aura cinq en tout, on vous raconte le premier.

Chaque jour, deux danseurs se prêtent à l’exercice jubilatoire de danser dehors pour un public à la fois venu là pour eux mais aussi là par hasard. Dans les jardins du Peyrou, lieu central de la vie Montpelliéraine dont toutes les manifs partent pour atteindre la Comédie, trône un château d’eau et une emblématique statue équestre de Louis XIV. Et tout près du bassin, Thomas Bradley et Peter Juhasz, entièrement peinturlurés par Yifat Gat, se lancent dans un exercice déambulatoire fort ludique.

Nous voilà acteurs et spectateurs, captivés par leur pas de deux qui hésite entre la lutte et le tango. Ils se sourient, se jaugent, se tiennent et se lâchent sans jamais cesser de d’avancer. La danse devient ici une drôle de promenade au jardin où nous cherchons à attraper et à voir ces étranges statues.  Pour cela, nous sommes prêts à, comme pour les manifs, monter sur les marches qui entourent Louis XIV. Ils deviennent des nymphes impériales qui remontent les allées royales.

Les courses et les arrêts sur image des deux interprètes qui sont reliés par le regard nous donnent la sensation de remonter le temps jusqu’aux luttes grecques. Les fentes se font basses et les muscles se tendent. La seule bande sonore est celle de nos pas sur le gravier, assez massifs et au loin les bruits de la ville.

Avec le Duos donné au Peyrou, l’expérience fonctionne parfaitement. Le lieu est totalement spectaculaire, il permet des jeux de cache cache pour grands gamins. Ils nous mènent par le bout du nez en nous faisant faire le tour. Mais le tour de quoi ? Du geste qui passe ici par la marche pour s’installer dans l’équilibre sur les rebords du bassin du Château d’Eau ?

Il y a évidemment la jubilation d’assister à un moment superbe et totalement unique. Si vous êtes à Montpellier, ne ratez pas Duos d’Emanuel Gat.  Aujourd’hui à 17H, Karolina Szymura et Sara Wilhelmsson danseront sur le Parvis du Corum, côté Esplanade. Demain, Pansum Kim et Genevieve Osborne seront à 16H au Patio Fnac, mercredi à 17H, Robert Bridger et Edward Oroyan investiront la Place du nombre d’or et la clôture se fera jeudi à 17h sur le parvis de la Mairie avec Michael Löhr et Milena Twiehaus

Le 37e Festival Montpellier Danse se poursuit jusqu’au 7 juillet.

Visuels :  ©Duo_c_JuliaGat et ABN

 

Le #MuseumWeek, retour sur une semaine riche en culture!
Bruno Ythier, conservateur de la Cité internationale de la tapisserie nous parle de « Aubusson tisse Tolkien »
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *